Ottawa

Un magasin de cannabis dans l’ancien SmoQue Shack

Le premier magasin de vente au détail de cannabis à Ottawa se trouverait sur la rue York, entre les rues Dalhousie et King Edward, dans l’ancien local du restaurant SmoQue Shack.

«Il y a des rumeurs dans la communauté comme quoi ce serait là, confirme l’élu de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury. C’est une organisation qui a reçu un permis provincial et qui est en conversation avec différents départements de la Ville. Je sais qu’ils ont porté une attention particulière à cet emplacement-là.»

Ottawa

La police d'Ottawa demande 18millions$ de plus

Le Service de police d’Ottawa (SPO) estime avoir besoin de 18 millions de dollars de plus pour son budget de 2019, ce qui représente une hausse de 5,1%. Toutefois, les forces de l’ordre sont parvenues à trouver d’autres moyens de financer leurs besoins afin de ne pas dépasser la cible de 3%.

Parmi les mesures prises afin d’alléger les demandes, trois différentes sources de revenus ont été trouvées, soit 500 000 $ provenant des revenus des appareils de surveillance aux feux rouges, 4,8 M$ de la stabilisation fiscale ainsi qu’une subvention de 500 000 $.

Ottawa

Fleury est optimiste en ce qui concerne le logement abordable

Le conseiller Mathieu Fleury, qui milite afin que la Ville investisse dans le logement abordable, voit d’un bon œil le fonds de 15 millions de dollars alloué à cet effet dans le budget préliminaire présenté mercredi.

«Quinze millions de dollars, c’est extraordinaire, lance l’élu du quartier Rideau-Vanier. C’est un engagement ferme de fonds municipaux pour une stratégie qui va montrer à la province et au fédéral qu’ils doivent eux aussi faire partie de la solution. C’est important d’avoir une vision et c’est ce qu’on démontre avec ces fonds-là.»

Ottawa

Vers une hausse de taxes de 3% à Ottawa

Le budget préliminaire de 2019 prévoit une hausse de l’impôt foncier de 3 %, tel que promis par le maire d’Ottawa Jim Watson.

La hausse de la taxe foncière représente une augmentation moyenne du compte de taxes de 113 $ pour les propriétaires en milieu urbain et 93 $ en milieu rural. De plus, l’augmentation des redevances pour les services d’eau et d’égout se traduira par une hausse de 36 $ pour les propriétés en secteurs urbains et de 4,40 $ pour les propriétés non raccordées dans les secteurs ruraux.

Le budget chiffré à 3,6 milliards $ comprend un investissement de 15 millions de dollars en matière de logement abordable, permettant à la municipalité de construire près de 125 unités cette année. Jusqu’à 250 unités pourraient être construites si les autres paliers de gouvernement proposent des fonds. 

« Notre investissement de 15 millions de dollars en 2019 représenterait la plus importante contribution municipale aux immobilisations pour les logements dans l’histoire de la ville », soutient le maire.

Au niveau des infrastructures, la municipalité prévoit investir 9,8 M$ de plus dans les routes, les trottoirs, les bâtiments et les ponts. De plus, 49 millions seront utilisés pour le réasphaltage et la réfection des routes, comparativement à une moyenne de 35,5 M$ au cours des dernières années.

Étant donné les chutes de neige abondantes depuis le début de l’hiver, la somme réservée au déneigement sera haussée de 2,4 millions de dollars pour passer à 70,8 millions en 2019.