Selon la politique actuelle, les propriétaires qui désirent démolir et reconstruire leur résidence doivent se prévaloir d’un permis à cet effet. La Ville assure qu’elle traitera en priorité les demandes venant des sinistrés.

Watson veut exempter les sinistrés

Les propriétaires des immeubles affectés par les tornades à Ottawa pourraient bénéficier d’une exemption des frais de permis de démolition et de construction. Le maire Jim Watson présentera une motion à cet effet lors de la séance du conseil municipal prévu mercredi.

Cette mesure représente des économies variant de 500 à 2000 $ pour les sinistrés.

Selon la politique actuelle, les propriétaires qui désirent démolir et reconstruire leur résidence doivent se prévaloir d’un permis à cet effet. La Ville assure qu’elle traitera en priorité les demandes venant des sinistrés.

Les propriétaires dont l’immeuble a subi les contrecoups de la tornade sont priés de communiquer avec un professionnel, tel qu’un ingénieur, afin d’obtenir des informations sur les réparations requises.

Selon les délais prévus, la visite d’un inspecteur en bâtiment se fait généralement en l’espace d’une journée ouvrable après que la demande ait été soumise. « La priorité sera donnée aux propriétaires où les dommages causés par les tornades ont compromis l’intégrité structurale de l’habitation », indique la municipalité.