Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a souhaité la bienvenue au nouveau conseiller élu dans le quartier de Rideau-Rockcliffe Rawlson King.

Watson salue l’élection de Rawlson King

L’élection du premier conseiller municipal de race noire dans l’histoire de la Ville d’Ottawa est perçue très favorablement par le maire Jim Watson, qui a accueilli Rawlson King à l’hôtel de ville mardi en compagnie d’une poignée d’autres élus et hauts fonctionnaires.

« Enfin ! C’est une bonne nouvelle à la fois pour la communauté noire, mais aussi pour toute la communauté. C’est important que le conseil soit un miroir de la population de la ville », s’est-il exclamé au lendemain de l’élection partielle dans le quartier Rideau-Rockcliffe, dont le siège était vacant depuis la nomination de Tobi Nussbaum à la tête de la Commission de la capitale nationale (CCN).

Les résultats du scrutin ont été officialisés par le greffier municipal et avocat général Rick O’Connor. M. King (18,4 %) l’a, tel qu’annoncé la veille, remporté avec une majorité de 123 voix sur sa plus proche rivale, Jamie Kwong (16,9 %). Les 15 autres candidats en lice ont obtenu entre 0,4 et 10,2 % des suffrages chacun.

En saluant son nouveau collègue à la table du conseil, M. Watson n’a pas caché qu’avec une course à 17 personnes, « on ne sait jamais trop où ça va aller ».

Selon le maire, le président de l’Association communautaire d’Overbrook et lauréat du Prix de bâtisseur communautaire de Centraide Ottawa en 2018 a tout le bagage nécessaire pour faire du bon boulot, soulignant que celui-ci a toujours su « retrousser ses manches » dans ses nombreuses implications bénévoles.

« Tu es persistant, tu as un programme très ambitieux pour les électeurs. On pourra compter sur toi pour être une voix pour les gens marginalisés », a lancé M. Watson, conseillant d’emblée au nouveau politicien de ne pas prendre personnel tous les commentaires à son égard qu’il pourra lire sur les médias sociaux au cours de son mandat.

Le nouvel élu de 42 ans a répété qu’il se sent d’attaque pour ce nouveau défi professionnel.

« J’ai le poids de tout le monde dans Rideau-Rockcliffe sur les épaules. Je le sens, je l’ai senti aussi hier soir. Je serai dévoué et ferai de mon mieux pour mon quartier, ma ville », a-t-il conclu.