Jim Watson capture un égoportrait en compagnie de collègues du conseil municipal lors de l'inauguration de la Place TD en 2014.

Watson, le plus virtuellement hyperactif

Le maire d'Ottawa a été le maire canadien le plus actif sur Twitter en 2016, selon un rapport publié par l'entreprise numérique mercredi.
Avec pas moins de 72 000 gazouillis, Jim Watson est le maire le plus hyperactif sur le réseau social, parmi ses homologues des 25 plus grandes villes canadiennes.
Le premier magistrat de la capitale arrive également au quatrième rang des maires pour le plus grand nombre de mentions et au cinquième rang pour le nombre d'abonnés.
Les maires de Toronto, Calgary et Montréal - John Tory, Naheed Nenshi et Denis Coderre - occupent tous des positions de choix dans ces palmarès.
L'étude de Twitter permet de déterminer qu'en moyenne, les maires des 25 plus grandes villes du pays ont 61 000 abonnés et 1 800 abonnements, ont publié 5 400 tweets en 2016, en plus d'avoir aimé 1 900 gazouillis.
À l'extérieur des villes étudiées, Twitter a noté quelques utilisations originales de sa plateforme par des maires canadiens. Le premier magistrat de Kelowna, en Colombie-Britannique, a par exemple tenu une séance de questions-réponses sur Twitter pour interagir directement avec les citoyens de sa municipalité.