Le maire Jim Watson est au repos forcé pour quelques jours.

Watson demeure hospitalisé quelques jours

Opéré d'urgence mercredi soir, le maire d'Ottawa Jim Watson restera hospitalisé encore quelques jours, indique son cabinet.

L’intervention chirurgicale s’est bien déroulée, affirme son attachée de presse Livia Belcea, mais des complications mineures l’obligent à demeurer à l’hôpital Queensway-Carleton.

Après avoir éprouvé un malaise intense à la suite de la réunion du conseil municipal, l’homme de 56 ans a dû subir une appendicectomie.

L’appendicite est une inflammation brutale de l’appendice, un segment d’intestin situé au niveau de la première partie du gros intestin. L’intensité de la douleur augmente progressivement pendant les 24 premières heures.

L’appendicectomie consiste à l’ablation chirurgicale de l’appendice vermiculaire. Elle est pratiquée pour prévenir la rupture de l’appendice enflammé, qui provoquerait une péritonite ou un abcès abdominal.

En attendant son retour à l’hôtel de ville, M. Watson sera remplacé par les maires suppléants Bob Monette et Mark Taylor, respectivement conseillers des quartiers Orléans et Baie.

Certains de ses engagements ont dû être annulés ou reportés. Il devait prendre part vendredi au dévoilement de l’élève gagnant du concours annuel de carte de Noël du maire.