Le maire d'Ottawa, Jim Watson

Violence dans des foyers de soins: Ottawa commande un rapport

L'administration Watson a demandé au personnel de la Ville d'Ottawa de préparer un rapport pour répondre aux préoccupations soulevées à la suite d'incidents d'abus et de négligence de résidents dans des foyers de soins de longue durée.
Un examen de la situation a été commandé après que la Ville d'Ottawa eut reçu une ordonnance du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario pour qu'elle remédie aux problèmes.
Le Ottawa Citizen a rapporté le mois dernier qu'un homme atteint de démence avait été frappé par un employé d'un foyer. D'autres incidents ont aussi été signalés. Quatre foyers de soins sont dans la mire des autorités.
Dans son rapport, le directeur municipal de la Ville d'Ottawa devra notamment fournir un aperçu des stratégies spécifiques pour fournir des soins appropriés aux résidents d'origines culturelles diverses atteints de démence. Il devra aussi soumettre le plan concernant la supervision adéquate et appropriée des employés non membres par le personnel infirmier ainsi que la stratégie visant à assurer que tout le personnel dispensant des soins directs aux résidents respecte les plans de soins des clients.
« Comme bien des gens, nous sommes vivement préoccupés par la découverte des incidents récents impliquant les foyers de soins de longue durée de la Ville. L'on nous a assuré que des dispositifs de protection étaient en place pour empêcher que de tels événements ne se reproduisent à l'avenir », est-il écrit dans une note de service envoyée par le maire Jim Watson et la présidente du comité des Services communautaires et de protection, Diane Deans.
La Ville veut élaborer un plan pour remédier à ces incidents, et elle prévoit la tenue dès cet automne de séances de consultation avec les parties impliquées, notamment avec les résidents des quatre foyers et les familles. 
Un exposé sur l'avancement des efforts pour répondre aux préoccupations concernant les incidents d'abus et de négligence doit être présenté au comité des Services communautaires et de protection d'ici le 21 septembre.