Le Bureau du cinéma d’Ottawa et TriBro Studios ont fait une proposition à la CCN pour acquérir un terrain vacant de 9,58 hectares afin d’en faire un lieu d’apprentissage et de création cinématographique.

Vers un plateau de tournage à Ottawa

Un premier studio de tournage pourrait voir le jour dans la capitale nationale. Le Bureau du cinéma d’Ottawa souhaite créer un Campus créatif et un studio de tournage sur des terrains appartenant à la Commission de la capitale nationale (CCN) à Nepean.

La CCN a reçu une proposition conjointe du Bureau du cinéma d’Ottawa et TriBro Studios, un partenaire privé de Toronto, pour louer à long terme une parcelle de 9,58 hectares de terrains vacants qui se trouve sur l’ancienne ferme de recherche de la Ceinture-de-Verdure.

Le bâtiment qui abritait à l’époque des laboratoires et une colonie de 13 000 rats et souris pourrait faire place à un plateau de tournage et à un centre de créativité. L’installation a fermé ses portes en 1998. La CCN a acquis le terrain, devant le Sportsplex de Nepean, à l’an 2000.

Pour aller de l’avant avec le projet, la CCN doit d’abord amender son plan directeur. Un vote est prévu par les membres du conseil d’administration au mois de novembre.

« Le terrain était une réserve qu’on gardait pour des installations fédérales en cas de besoin. On n’a pas eu de demande du fédéral et c’est le Bureau du cinéma qui nous a approchés », explique Sylvie Lalonde, planificatrice principale de la CCN.

Le maire Jim Watson voit d’un bon œil les retombées économiques du Campus qui sont estimées à 40 millions $. De plus, près de 500 emplois seraient créés au cours des premières années d’exploitation.

« Le projet représente une utilisation efficace et à faible impact de la partie de cette propriété déjà aménagée et entièrement viabilisée, a déclaré M. Watson. Nous sommes heureux qu’aucune terre agricole ou forestière ne soit touchée par ce projet. »

Des compensations vertes ont été proposées pour contrebalancer les répercussions liées à la proposition si le Bureau du cinéma obtient le feu vert de la CCN.

Par exemple, un autre amendement serait nécessaire afin de renaturaliser 21,5 hectares de terrains désignés à l’ancien Capital Golf Centre. De plus, la création d’une zone tampon écologique de 15 mètres de chaque côté du ruisseau des rapides Black est aussi prévue.

« Un projet de cette ampleur aura des retombées positives sur l’industrie du cinéma, de la télévision et de l’animation, ainsi que sur les secteurs locaux de l’Éducation, du tourisme et de l’accueil. Nous sommes fiers d’appuyer cette initiative qui nous aidera à faire croître et à diversifier notre économie locale », s’est réjoui le maire Watson dans une lettre qu’il a cosigné avec les conseillers Keith Egli et Jean Cloutier.

La CCN tiendra une soirée portes ouvertes le 5 septembre de 17 h à 19 h, au 1740 avenue Woodroffe. Le public aura la chance de partager ses impressions sur les modifications proposées au Plan directeur. Les promoteurs seront sur place pour dévoiler des esquisses.