Une passante regarde l’intérieur vide du pub irlandais Heart and Crown dans le marché By, lundi après-midi.
Une passante regarde l’intérieur vide du pub irlandais Heart and Crown dans le marché By, lundi après-midi.

Une Saint-Patrick moins festive dans le marché By

Le marché By sera moins vert et moins festif qu’à l’habitude mardi lors de la fête de la Saint-Patrick puisque les pubs irlandais et plusieurs autres établissements ont fermé leurs portes en raison de la pandémie de COVID-19.

Le pub irlandais Heart and Crown sur la rue Clarence, toujours très achalandé le 17 mars de chaque année, est fermé «jusqu’à nouvel ordre» en raison de la crise du nouveau coronavirus.

«Nous croyons que c’est la meilleure décision pour la sécurité de notre personnel, de notre clientèle et pour la communauté et nous vous promettons de tenir la meilleure fête de la Saint-Patrick pour vous quelque part dans un futur rapproché», est-il écrit sur une note de la direction affichée sur les vitres du commerce décorées de trèfles.

Même situation au The Aulde Dubliner sur la rue George et au Pub 101 à l’angle des rues York et Dalhousie.

Au club d’effeuilleuses BareFax sur la rue York, les spectacles se poursuivaient lundi. Un client bien au fait de la situation a indiqué au Droit que l’établissement n’avait pas l’intention de fermer ses portes à moins d’un ordre en ce sens venant du gouvernement ontarien.

Le très populaire King Eddy sur la rue Clarence était l’un des rares restaurants ouverts dans le marché By, lundi après-midi. La direction de l’établissement évaluait la situation d’heure en heure, et attendait aussi de voir si le gouvernement Ford allait émettre une directive «claire et précise» concernant la fermeture obligatoire des restaurants et des bars.

«Notre intention est de continuer. Si on ferme au public, la cuisine peut demeurer ouverte et nous pouvons offrir des livraisons avec les services Uber Eats, DoorDash. Les gens peuvent aussi commander de notre site web pour le take-out. Tu peux commander avec PayPal, alors il n’y a pas d’échange d’argent», a expliqué le copropriétaire du King Eddy, Jonathan Bonney.

L’achalandage n’était pas aussi bas que ce à quoi s’attendait la direction du King Eddy, lundi. Toutefois, il s’agit du début de la semaine de relâche en Ontario, une période de l’année qui est toujours très occupée pour les propriétaires.

«D’habitude, le congé de mars, c’est le début de la grande saison. Ça décolle et on roule à plein régime jusqu’aux mois d’octobre, novembre», a souligné M. Bonney.

La directrice générale de la Zone d’amélioration commerciale du marché By, Jasna Jennings, a indiqué qu’il y avait beaucoup d’ambiguïté lundi sur le message des autorités concernant l’ouverture ou la fermeture des restaurants et des bars, ce qui créait de la frustration chez les propriétaires. Le gouvernement Ford avait indiqué jeudi matin qu’il n’était pas prêt à ordonner la fermeture des établissements. Plus tard en après-midi, les autorités de la santé ontariennes recommandaient leur fermeture.

«Nous sommes dans une situation sans précédent et en terrain inexploré, et je crois que le vrai défi est qu’il n’y a jamais eu de protocoles et de politiques claires dans les différents paliers de gouvernements sur les choses à faire alors qu’on parle des pandémies depuis une ou deux décennies», a partagé Mme Jennings.

«Nos membres veulent faire ce qui est le mieux pour la communauté, la clientèle et leur personnel. La question est : si on laisse aller la situation, si on attend avant de fermer, y aura-t-il une fermeture plus longue qui durera pendant bien plus longtemps et qui sera dévastatrice pour les commerces que si on décide de fermer maintenant pendant deux semaines en tentant de reprendre le contrôle de la situation ?», s’est interrogée Mme Jennings.

Afin d’aider les commerces qui traversent une période difficile, Mme Jennings suggère aux gens d’acheter une carte-cadeau à utiliser plus tard, ce qui permettra un roulement d’argent pour les établissements et de s’assurer que les gens retournent supporter les restaurants et bars.