La rue Elgin offrira des espaces flexibles ou modifiables pour du stationnement sur rue, des terrasses extérieures et la tenue d’activités saisonnières.

Une rue Elgin transformée pour 2020

C’est une rue Elgin avec des trottoirs plus larges et conviviaux, davantage d’arbres et des espaces flexibles pour le stationnement et les terrasses qui ouvrira en 2020. Mais d’ici là, commerçants, résidents du quartier, travailleurs et automobilistes devront prendre leur mal en patience puisque l’artère commerciale sera entièrement fermée à la circulation automobile tout au long de 2019 pour les travaux qui seront effectués entre l’avenue Laurier et la rue Catherine.

C’est un fardeau à court terme pour un bénéfice à long terme, a philosophé l’homme d’affaires et commerçant James Dumont lors d’une séance d’information publique mercredi concernant la conception finale du projet de réfection de 36 millions $ de la rue Elgin.

« Mes locataires sont inquiets, mais on voit le futur comme étant très positif », a précisé M. Dumont, qui possède un immeuble commercial à l’angle des rues Elgin et Somerset.

La rue Elgin sera ouverte aux piétons durant les travaux et les commerces continueront d’y accueillir les clients. Afin de contrecarrer les effets négatifs du chantier, des commerçants ont créé le groupe @idigelgin pour faire la promotion et le marketing de l’artère durant la cure de rajeunissement.

Ces travaux, qui verront aussi le remplacement d’infrastructure remontant à 1874, vont bouleverser la quiétude des résidents du Golden Triangle alors que des autobus d’OC Transpo seront détournés sur la rue Cartier, notamment, que la circulation y sera compliquée et que le stationnement dans le quartier sera plus difficile malgré la décision de la Ville d’Ottawa d’offrir le stationnement gratuit à l’hôtel de ville les soirs et les fins de semaine.

La conseillère municipale du quartier Somerset, Catherine McKenney, a concédé que la fermeture de la rue pendant douze mois aura des impacts sur la vie quotidienne.

« Ce sera une année difficile pour les entreprises et les résidents du quartier. Nous vous demandons d’être patients, mais nous sommes ici pour vous », a indiqué la politicienne municipale.

La rue Elgin est actuellement le théâtre de travaux par Bell et Hydro Ottawa. Selon M. Dumont, les commerçants s’attendaient à des répercussions plus importantes sur l’achalandage.

Une séance d’information publique s'est tenue mercredi au sujet de la conception finale du projet de réfection de 36 millions $ de la rue Elgin.

« Les gens de la communauté ont très bien appuyé les commerçants. Peut-être qu’il y en a qui ont été affectés davantage, surtout sur le côté est. Je ne peux pas parler pour eux. Ceux à qui j’ai parlé, c’était très bien », a-t-il indiqué.

Les fils enfouis, la limite de vitesse abaissée à 30 km/h, l’apparence rajeunie et l’encouragement des interactions sociales sont tous des éléments qui feront de la nouvelle rue Elgin un endroit où les gens voudront se retrouver, avance M. Dumont. D’autres artères commerciales ont vécu de tels travaux majeurs au cours des dernières années à Ottawa, notamment l’avenue Bronson, la rue Bank, l’avenue Preston et la rue Queen, a-t-il rappelé.

« Au début, tout le monde était inquiet. C’est un mal pour un bien, et il faut passer au travers », a-t-il lancé.

Alain Gonthier, directeur du Service des infrastructures à la Ville d’Ottawa, a indiqué que la circulation automobile sera permise à nouveau sur la rue Elgin à la fin de 2019. Il y aura encore des travaux jusqu’au milieu de l’été ou l’automne 2020 afin de compléter les trottoirs et le paysagement de la rue, notamment.

« Nous voulions nous assurer qu’à même les remplacements des infrastructures, qui étaient arrivées à leur fin de vie, nous prenions l’occasion de transformer la rue Elgin pour rééquilibrer les besoins et pour mettre davantage l’accent sur l’accès de la rue au public », a expliqué M. Gonthier.

Un nouveau mobilier urbain et un éclairage de rue neuf viendront agrémenter la nouvelle rue Elgin. Par ailleurs, l’artiste montréalais Francis Montillaud a été retenu pour s’occuper de l’art public qui ornera l’artère.

« Nous avons toujours vu la rue Elgin comme un endroit de destinations. Lorsque la reconstruction sera complétée, on verra des trottoirs plus larges pour accommoder les terrasses. Ce sera vraiment un endroit où les gens voudront venir pour visiter leurs commerces et profiter du nouveau visage public », a ajouté M. Gonthier.

L’élargissement des trottoirs et la création d’espaces flexibles entraîneront toutefois l’élimination d’une voie de circulation dans chaque sens.