Leanne Moussa donne des explications sur le projet au conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.

Une proposition d’immeuble de neuf étages suscite des craintes

Un important projet immobilier dans le secteur Côte-de-Sable à Ottawa qui verrait notamment la préservation et la rénovation de l’ancienne église anglicane All Saints sème de l’inquiétude chez des résidents du quartier qui craignent les impacts d’un nouvel immeuble de neuf étages qui est proposé sur le site.

Quelques dizaines de personnes ont assisté lundi soir à une réunion de consultation communautaire concernant le projet, qui devra passer sous la loupe du Comité de l’urbanisme de la Ville d’Ottawa avant d’être soumis à un vote du conseil municipal puisque des modifications de zonage sont nécessaires.

La proposition Allsaints consiste notamment en la rénovation de l’ancienne église pour maintenir sa vocation communautaire actuelle ainsi qu’à l’érection d’un immeuble de neuf étages comprenant des unités d’habitation et peut-être des chambres d’hôtel. L’édifice comprendrait aussi des petits commerces, des salles de rencontre et des bureaux. Un stationnement souterrain de 90 espaces est aussi dans les cartons du projet situé près du carrefour des avenues Chapel et Laurier

La responsable du dossier, Leanne Moussa, affirme que la rénovation de l’ancienne église au coût de 2 à 4 millions $ sera financièrement possible que si un nouvel immeuble avec des locataires est construit à côté.

« Je crois que c’est (un immeuble) adéquat pour le quartier. Je crois qu’il est bien situé et que nous le présentons d’une manière qui est très respectueuse du caractère résidentiel du quartier. Je crois qu’il sera un atout. Je pense que c’est un projet extraordinaire pour le quartier Côte-de-Sable et l’avenue Laurier », a expliqué Mme Moussa.

« Une partie du réaménagement est définitivement de restaurer l’église, mais c’est bien plus que des briques et du mortier. C’est pour garder le site vivant, pour qu’il demeure pertinent pour les gens qui vivent ici et pour s’assurer qu’il y ait des activités où les gens voudront venir s’amuser », a ajouté Mme Moussa.

Circulation accrue

Le projet de la construction de l’immeuble de neuf étages soulève des préoccupations chez des citoyens qui craignent qu’il s’intègre mal dans le quartier et qu’il augmente un achalandage automobile déjà important sur la rue Laurier et les rues avoisinantes.

« La circulation s’est considérablement intensifiée. Avec ce projet et celui qui est en voie d’être terminé à l’angle de Friel et Laurier, ça risque d’être vraiment congestionné », a noté Claude Simard, un résident du secteur. 

« Dans d’autres villes, il est arrivé qu’il y a eu des augmentations de taxes lorsqu’il y a eu des modifications de zonage. On va avoir des inconvénients matériels et peut-être des coûts financiers additionnels », a-t-il ajouté.

« Je suis préoccupé quant à la conservation du patrimoine du quartier », a pour sa part avancé Marc Parent, un autre résident de Côte-de-Sable, concernant l’immeuble proposé. On introduit une architecture très différente qui ne s’intègre pas avec le reste ».

Mme Moussa concède qu’un projet immobilier ne peut rallier l’ensemble des gens, mais elle dit que des citoyens ont avancé des « idées très excitantes » pour Allsaints et que les réactions qu’elle entend sont très bonnes concernant le redéveloppement.