L'architecte en chef du projet, Peter Clewes, a indiqué l'automne dernier que la nouvelle partie du Château Laurier devait se démarquer de l'ancienne.

Une consultation publique sur l'agrandissement du Château Laurier

Trois mois après avoir été révisé parce qu'il avait suscité de vives réactions, le projet d'agrandissement du Fairmont Château Laurier fera l'objet d'une vaste consultation publique lancée mardi par la Ville d'Ottawa.
D'ici le 14 mars, les citoyens pourront émettre leurs commentaires sur les plans de modernisation projetés par l'entreprise propriétaire des lieux, Larco Investments, qui a récemment déposé son plan d'implantation auprès du Comité de l'urbanisme pour l'édifice patrimonial datant de 1912. Les personnes intéressées pourront faire valoir leur point de vue en remplissant un formulaire en ligne (ottawa.ca/planchateau), par courriel, par téléphone ou en participant à une assemblée publique dont la date reste à déterminer. Il s'agit d'un processus rarement utilisé par la municipalité dans un tel contexte. 
Une fois son évaluation de la proposition terminée, la Ville remettra un rapport au propriétaire de l'immeuble. Le Château Laurier revêtant une grande importance historique et patrimoniale, un groupe de travail formé d'experts en patrimoine a été créé afin de prodiguer des conseils aux parties impliquées. La Commission de la capitale nationale (CCN) et la Ville ont oeuvré avec des groupes similaires pour les travaux de modernisation du Centre national des arts, par exemple.
« On sait que c'est un dossier important, que les gens veulent y participer. [...] Il y a eu beaucoup de commentaires à travers le pays. Il y a des gens à Calgary, d'autres à Québec qui ont commencé à soumettre leurs avis. Pour nous, il va falloir considérer ce que ça veut dire, un non-résident d'Ottawa qui soumet un commentaire. On prend ça très au sérieux, c'est une première d'avoir un site web spécifiquement pour une proposition de projet et d'avoir un groupe d'experts pour faire la revue du design. C'est particulier et spécial, le Château Laurier est iconique à Ottawa », affirme le conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury. 
Première mouture
En septembre dernier, le maire Jim Watson ne s'était pas gêné pour faire part de sa déception à l'égard des premières esquisses présentées, recommandant même aux architectes de « retourner à la planche à dessin ». Ce dernier souhaitait un meilleur mariage entre l'architecture contemporaine et l'allure centenaire du bâtiment de la rue Rideau. Dans les heures qui ont suivi, le Fairmont Château Laurier a fait volte-face et a indiqué que les commentaires allaient être examinés avant de présenter une soumission finale. Des ébauches légèrement modifiées ont été dévoilées deux mois plus tard, la superficie de la nouvelle annexe ayant été réduite.
L'agrandissement comprend deux tours de 11 et 12 étages qui permettront d'ajouter 218 unités hôtelières de long séjour et une cour intérieure. L'actuel stationnement étagé serait aussi démoli afin qu'un stationnement souterrain de cinq niveaux soit aménagé.
La CCN et la Ville doivent donner leur feu vert avant que le projet aille de l'avant. Le processus d'approbation s'échelonnera jusqu'à l'été, moment où les permis de construction pourraient être accordés. Les propriétaires souhaitent commencer les travaux après les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération, afin que tout soit complété d'ici 2020.