Le candidat dans Orléans, Diego Elizondo

Une campagne sans pancartes

Faire campagne sans affiches électorales en plastique, c’est le pari que fait un candidat dans le quartier Orléans.

Diego Elizondo qualifie cette méthode de « pollution environnementale » et souhaite mener sa campagne sur le thème du renouveau. Selon lui, les réseaux sociaux et le porte-à-porte sont suffisants pour rejoindre les électeurs.

« Avec l’avènement de l’internet et des médias sociaux, les affiches de polypropylène ondulées ne sont plus pertinentes. Nous en sommes à bannir les pailles partout, mais nous permettons encore la pollution d’affiches électorales de plastique à usage simple ? Il y a une dichotomie », soutient-il.

M. Elizondo croit que les mœurs doivent changer et trouve insensé que les candidats à l’élection municipale utilisent des pancartes électorales pour un événement de courte durée. Les enseignes peuvent être installées sur les terrains privés 60 jours avant le jour du scrutin et sur les terrains publics 30 jours avant.

Le candidat convoite le siège laissé vacant par le conseiller Bob Monette. Ce dernier a annoncé qu’il ne sollicitait pas un autre mandat dans Orléans. En tout, 17 personnes s’affronteront en vue du scrutin du 22 octobre prochain.