La Maison Magee ne sera pas démolie pour l’instant.

Un sursis pour la Maison Magee

La Maison Magee, l’édifice historique qui s’est partiellement effondré cet été à Ottawa, ne sera pas démolie pour l’instant.

En octobre dernier, la Ville avait délivré un permis patrimonial de démolition à la demande du propriétaire de l’édifice sis sur la rue Wellington Ouest. 

«Cependant, la propriétaire a depuis affirmé son intention de restaurer le bâtiment plutôt que de le démolir», écrit Frank Bidin, chef du service du bâtiment, dans une mise à jour envoyée aux élus.

Le propriétaire de l’édifice construit en 1874 a présenté une proposition à la municipalité pour solidifier le bâtiment et éviter la démolition, le 1er novembre dernier. Celui-ci doit présenter un rapport d’évaluation du bâtiment d’ici le 5 décembre en plus d’un plan de stabilisation avant le 10 décembre. 

«Les responsables des Services du Code du bâtiment surveillent étroitement ce dossier et sont prêts à prendre des mesures progressives de mise en application des ordonnances s’il arrivait que le propriétaire ne respecte pas les dates imposées pour s’y conformer», ajoute M. Bidin.

Rappelons que la Ville avait approuvé une demande de démolition pour l’édifice patrimonial. La Maison Magee devait être mise à terre avant le 15 novembre.

Depuis l’effondrement partiel, le 24 juillet dernier, le trottoir devant l’immeuble est fermé et le stationnement sur rue n’est pas autorisé à des fins de sécurité. La Ville soutient que le propriétaire est responsable de tous les frais liés aux fermetures.