Mathieu Fleury a fait ses preuves ces trois dernières années. Et il s'est vite démarqué comme un conseiller compétent, présent et à l'écoute.

Un premier opposant pour Fleury

Un premier opposant a déclaré son intention de ravir le siège du conseiller sortant dans Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.
George Atanga, 56 ans, se lance en politique « pour vivre l'aventure », dit-il spontanément.
Le travailleur à domicile de services en téléphonie a déjà établi deux grandes priorités au centre-ville pour sa campagne électorale : enrayer les problèmes de sollicitation et de drogues sur la rue Rideau et améliorer le stationnement dans ce quartier.
« Il y a un problème de drogue dans cette zone. Les visiteurs des trois foyers d'aide sociale se font aussi souvent déranger pendant la nuit par des gens qui frappent aux portes pour vendre du sexe, déplore-t-il. Il y a beaucoup d'insécurité pour nos enfants, pour nos filles. Je veux aborder ce problème. »
S'il admet que ses priorités visent surtout le secteur Rideau, le candidat entend organiser des consultations un peu partout sur le territoire, notamment à Vanier, pour entendre les doléances des citoyens de l'ensemble de sa circonscription municipale.
Il accorde également une grande importance à la langue de Molière. « Je connais la francophonie, c'est très important, surtout dans cette zone qui est très bilingue et bondée d'immigrants. Toutefois, je ne suis pas bien au courant de tous les dossiers (en matière de francophonie) à la Ville d'Ottawa », avoue-t-il.