Le maire d'Ottawa, Jim Watson, accompagné de la princesse Margriet.

Un parc d'Ottawa au nom de la princesse Margriet des Pays-Bas

Dans le cadre de sa mission économique aux Pays-Bas, le maire d’Ottawa, Jim Watson, a rencontré la princesse Margriet pour l’inviter à Ottawa en 2020 et offrir de baptiser un parc en son honneur.

C’est l’an prochain qu’on soulignera le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas, pendant la Deuxième Guerre mondiale. 

En raison de ce conflit, la famille royale avait dû s’exiler temporairement au Canada. La princesse Margriet est née à l’Hôpital Civic d’Ottawa et, pour lui permettre d’avoir la citoyenneté néerlandaise, la Chambre des Communes avait accepté de désigner sa chambre d’hôpital comme un territoire néerlandais. 

Pour remercier le Canada de cet accueil, la princesse héritière Juliana a envoyé 100 000 bulbes de tulipes à la Ville d’Ottawa en 1945 et 20 000 l’année suivante. Cette tradition se poursuit depuis et a donné naissance au Festival canadien des tulipes en 1953. 

M. Watson propose de renommer le parc Fairmont — situé à proximité de l’Hôpital Civic — au nom de la princesse Margriet en plus d’y aménager un jardin pour souligner le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas.