Le candidat d’Orléans au conseil municipal Rick Bédard aurait utilisé l’image de William Burton à son insu, et sans son consentement.

Un entrepreneur associé à un candidat à son insu

Le candidat d’Orléans au conseil municipal Rick Bédard aurait utilisé l’image de William Burton à son insu, et sans son consentement.

Lors de la Fête FrancOrléans, le 22 septembre dernier, plusieurs candidats aux élections municipales sont venus serrer la pince du jeune entrepreneur et cofondateur de l’événement, William Burton. Ce dernier est convaincu que le candidat pour le quartier d’Orléans, Rick Bédard, s’est servi de cette rencontre pour faire avancer sa campagne.

M. Bédard lui aurait offert davantage de visibilité au sein de son entreprise en échange de son appui électoral. William Burton a immédiatement refusé, expliquant qu’il souhaitait que son organisme demeure neutre auprès des candidats. « Personnellement, je ne voulais pas m’affilier à lui », a-t-il affirmé.

La fin de leur rencontre s’est avérée cordiale, aux dires de William Burton, malgré le malaise du jeune homme. « Je n’ai pas trop aimé ça. Il n’est même pas venu pour obtenir de l’information auprès de moi. En tant que jeune, j’aurais pu lui donner des suggestions, lui parler des enjeux. Mais lui, c’est le seul candidat qui est venu juste pour mon appui. Je me suis senti manipulé. »

Un mois après cette rencontre, William Burton s’est rendu compte que sa photo avait été prise à son insu et utilisée sur le dépliant électoral de M. Bédard. « Son agent des communications a pris une photo de notre discussion et je n’étais pas au courant de cette photo-là. Ça a vraiment été fait en secret », a-t-il dénoncé.

William Burton a tenu à rectifier le tir en ligne. « C’est difficile, parce que je ne veux pas avoir l’air d’un ado qui fait juste crier sur les réseaux sociaux. Je tente de m’équiper d’une stratégie concrète, pour mettre en lumière ce qui s’est passé. »

Dans la nuit du mercredi 17 octobre, William a écrit une mise en demeure au candidat ainsi qu’au directeur des élections afin d’exiger que les dépliants restants de la campagne de M. Bédard soient retirés, et que le candidat publie un communiqué à cet effet.

Les membres de la campagne de Rick Bédard ont émis par courriel la déclaration suivante : « Nous avons appris plus tôt aujourd’hui que la photo d’une certaine personne a été utilisée dans notre brochure de campagne. Les membres autorisés de la campagne ont communiqué avec la personne concernée pour obtenir plus de détails afin que d’un commun accord on puisse résoudre le problème. »

« S’il savait que je ne voulais pas être dans sa campagne, il s’est probablement dit que je suis juste un jeune, que je ne peux rien faire. Sur ces prémisses-là, je dois faire quelque chose. »