Jody Mitic, du quartier Innes.

Un comité aux sports, pas un commissaire

Une autre voix s'est jointe à celle du conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, pour s'opposer à la création d'un poste de commissaire aux sports municipal, tel que suggéré par le maire Jim Watson en campagne électorale.
«Ce n'est pas la tâche d'un seul homme, mais plutôt de quatre ou de cinq, estime Jody Mitic, du quartier Innes. C'est beaucoup trop demander à une seule personne considérant qu'un conseiller vaque à plusieurs autres tâches.» Selon la vision du maire, le commissaire aux sports, en collaboration avec le Bureau du développement économique, aurait pour tâche d'attirer des événements sportifs de grande envergure et même de participer aux processus de mise en candidature, au besoin. À cet effet, il pourrait être porté à voyager d'un bout à l'autre du pays. Un budget de 20000$ avait été proposé par le maire. Pressenti comme le grand favori pour ce rôle en raison de sa passion pour les sports, M. Fleury a indiqué qu'un tel poste ne l'intéressait pas. En plus de vouloir se dévouer à son quartier et éviter les voyages «ici et là», M. Fleury avait soutenu qu'il serait difficile pour une seule personne de coordonner un tel portefeuille. Une formule que M. Mitic a appuyée lorsque questionné par LeDroit.