Trop tard pour la façade du 110, rue Sparks

La façade de l'édifice historique du 110, rue Sparks s'est trop détériorée pour être sauvée, ont conclu des ingénieurs.
Le sous-comité du patrimoine bâti de la Ville d'Ottawa espérait la conserver avant la démolition de l'immeuble en décrépitude et des édifices avoisinants, qui doivent faire place à des condos, des espaces commerciaux et un hôtel.
Les fenêtres et portes patrimoniales seront toutefois restaurées pour être installées sur la façade du futur immeuble de six étages qui prendra sa place. Le 110, rue Sparks a été construit en 1870 et a accueilli plusieurs entreprises importantes, dont le magasin de vêtement pour hommes E.R. Fisher.
Le panda décoratif devant le commerce, souvent dérobé, a d'ailleurs été la source d'inspiration pour le traditionnel match de football de la Panda, qui oppose les universités d'Ottawa et Carleton.