C’est une femme qui représentera le quartier Baie. Theresa Kavanagh a obtenu 55,2 % des voix.

Trois nouveaux visages dans l’ouest d’Ottawa

Les districts de l’ouest de la capitale fédérale seront représentés par plusieurs nouveaux visages au conseil municipal.

D’abord, un vétéran de la politique municipale ottavienne devra quitter ses fonctions. Shad Qadri était en poste depuis 2006, dans Stittsville. Il a été défait par Glen Gower, un spécialiste du marketing et des communications, qui a récolté 57,9 % des appuis.

La doyenne du dernier conseil municipal, Marianne Wilkinson, ainsi que le maire suppléant, Mark Taylor, ont choisi de ne pas être candidat cette fois-ci dans Kanata-Nord et Baie, respectivement.

La femme d’affaires Jenna Sudds l’emporte avec 46,7 % des votes et tentera de combler le vide laissé par Mme Wilkinson dans Kanata-Nord. Comme en 2014, Matt Muirhead termine en deuxième position dans ce district.

C’est également une femme qui représentera le quartier Baie puisque Theresa Kavanagh, élue au conseil scolaire Ottawa-Carleton, gagne avec 55,2 % des voix, malgré la présence de cinq candidats sur le bulletin de vote. Don Dransfield, qui avait obtenu l’appui du maire sortant Jim Watson, a terminé en deuxième place avec 17,8 % des votes.

Cinq visages familiers

Parmi ces nouveaux visages, on retrouvera également des élus d’expérience dans l’ouest de la Ville d’Ottawa. À commencer par Jan Harder dans Barrhaven, élue depuis 1997 alors dans l’ex-municipalité de Nepean. Elle a une fois de plus obtenu une forte majorité avec 74,3 % des votes. Une légère baisse comparativement au scrutin de 2014 où 75,5 % des électeurs l’avaient appuyée. L’ex-président de la Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa, Hadi Wess, termine en deuxième place.

Eli El-Chantiry augmente quant à lui son avance de façon significative passant de 56,9 % des appuis en 2014 à 65,9 % cette fois-ci. Judi Varga-Toth obtient la deuxième position avec 27,6 % des voix.

Contrairement à 2014 où il avait obtenu plus de 70 % des votes, Rick Chiarelli remporte une course assez serrée dans Collège. Il a récolté 46,8 % des appuis, comparativement à 38 % pour la juriste Emilie Coyle.

Dans Knoxdale-Merivale, Keith Egli est élu pour un troisième mandat consécutif. Il obtient 4367 votes de plus que son plus proche rival, l’agent immobilier James Dean.

Aussi en poste depuis 2010, Scott Moffatt est réélu dans Rideau-Goulbourn. Plus de 55 % des électeurs de ce quartier l’ont appuyé, une course relativement chaude avec David Brown, un ex-employé au bureau du député fédéral de Nepean-Carleton, Pierre Poilievre.

L’ayant emporté avec près de 85 % des votes en 2014, le conseiller sortant de Kanata-Sud, Allan Hubley, en a eu pour son argent cette fois-ci. Il est réélu avec 45,5 % des voix, alors que ses deux adversaires les plus coriaces, Steve Anderson et Mike Brown, obtiennent des appuis combinés de 53,4 %.