Plusieurs autobus du réseau d’OC Transpo retourneront au garage lors des heures de pointe.

Train léger: une opportunité de redéveloppement au centre-ville d'Ottawa

La refonte du réseau d’OC Transpo permettra de retirer des autobus de la circulation lourde du centre-ville durant les heures de pointe.

Les automobilistes seront parmi les premiers à en bénéficier - surtout si le nombre d’usagers du transport en commun connaît une forte croissance —, reconnaissent le maire d’Ottawa, Jim Watson, et le président de la Commission du transport en commun, Allan Hubley.

«Absolument, ça va apporter des changements dans le centre-ville», indique ce dernier.

Les usagers du transport en commun vont également réduire considérablement le temps passé dans un bouchon de circulation en empruntant la Ligne de la Confédération.

À LIRE AUSSI: Un tout nouveau réseau de transport en commun à Ottawa [PHOTOS]

Train léger à Ottawa: aucun congédiement chez OC Transpo

M. Watson croit toutefois que le retrait de trajets d’autobus pourrait contribuer à la vitalité de certains quartiers et favoriser le développement de nouvelles artères commerciales, notamment sur les rues Albert et Slater où se trouve en ce moment une voie réservée au transport en commun.

«Je suis plutôt excité, parce que ça nous donne l’opportunité de redévelopper positivement les rues Slater et Albert, en faire des emplacements plus humains, un peu comme nous l’avons fait sur la rue Queen», affirme Jim Watson.

«Des gens voudront ouvrir des cafés et installer des terrasses sur les rues Slater et Albert, alors que c’était impensable parce qu’ils se seraient retrouvés dans un nuage de diésel», ajoute le maire d’Ottawa.