Le ministre des Finances, Charles Sousa, a annoncé les grandes lignes du projet de loi hier matin.

Train léger: le ministre des Finances ne se prononce pas

Le ministre des Finances de l'Ontario, Charles Sousa, affirme que son gouvernement soutient les grandes initiatives de transport en commun en province, mais il n'a pas pour autant annoncé un appui financier pour la deuxième phase de la construction du train léger, lundi, lors de son passage à Ottawa.
«Il y aura un grand nombre d'initiatives à l'avenir. Ottawa est une ville importante dans la province et il est essentiel qu'elle demeure compétitive. L'Ontario a toujours été un partisan des projets, ici, à Ottawa», s'est limité à dire le ministre Sousa lorsqu'interpellé par des journalistes après un discours devant les gens d'affaires de la région à l'hôtel de ville.
Il y a quelques semaines, le conseil municipal d'Ottawa avait annoncé ses intentions pour l'expansion du train léger. La Ville cherche à obtenir 975 millions$, tant du gouvernement provincial et fédéral, afin d'ajouter 35 kilomètres de rails et 19 arrêts à son réseau de train léger d'ici 2023. Cette étape du projet vise à desservir le centre d'achats Bayshore, le Collège Algonquin, la Place d'Orléans et la région Riverside Sud. La première phase du projet, qui prévoit la construction de la ligne de la Confédération de 12,5 kilomètres, entre le pré Tunney et le chemin Blair, doit être complétée en 2018.
Le ministre Sousa a aussi rappelé que son gouvernement a dédié beaucoup de sommes à des projets de transport en commun dans les municipalités de l'Ontario. À cet effet, le Fonds Trillium a été créé, a-t-il évoqué.
«Cela nous permet d'allouer une partie de ce financement récurrent pour les projets de transport en commun.»
En octobre dernier, le gouvernement de Kathleen Wynne a également annoncé la création d'«obligations vertes» pour financer des projets d'infrastructure écologiques, ajoute-t-il.
Les profits accumulés à la suite de la vente de telles obligations ont pour but de financer des projets de transports en commun.
Perte d'emplois en Ontario
Par ailleurs, le ministre Sousa a commenté la perte de 39000 emplois dans la province le mois dernier, tel qu'annoncé vendredi par Statistique Canada.
«Nous sommes toujours préoccupés par la création d'emplois. Toutefois, l'an dernier, nous avons créé 100000 nouveaux emplois en Ontario, a-t-il relativisé. Depuis 2008, ce sont 600000 nouveaux emplois qui ont vu le jour. Nous avons donc repris les 300000 emplois que nous avons perdus pendant la récession. Nous prenons nos mesures de création d'emploi au sérieux. C'est pourquoi nous continuons d'investir dans nos compétences et différentes initiatives.»
Le ministre Sousa a profité de sa visite dans la capitale fédérale pour effectuer des rencontres prébudgétaires avec les députés provinciaux de la région.