La Ville d'Ottawa maintient que la Ligne de la Confédération devrait être en service d'ici le 31 mars 2019.

Train léger: la Ville d'Ottawa recevra les clés d’ici le 31 mars

La Ville d’Ottawa recevra les clés du train léger sur rail (TLR) d’ici le 31 mars prochain. C’est ce qu’a annoncé le consortium Groupe de transport Rideau (RTG) à la Ville jeudi soir.

Les premiers passagers pourront circuler sur le long du tracé de 12,5 km vers la fin avril 2019. 

Michael Morgan, directeur du programme de construction ferroviaire à la Ville d’Ottawa, s’attend à ce que « le service de la Ligne de la Confédération soit mis en service dans un délai d’un mois suivant la date de livraison. »

Selon le contrat entre RTG et la Ville d’Ottawa, plusieurs critères doivent être respectés, y compris « la livraison de tous les systèmes mécaniques et électriques, de tous les véhicules légers sur rail ainsi qu’une période d’essai concluante, qui démontre la conformité de l’efficacité ».

« La priorité de la Ville est d’offrir à Ottawa un système de transport sur rail sécuritaire et de protéger les intérêts des résidents d’Ottawa et des usagers du transport collectif », a-t-il indiqué par voie de communiqué.

La Ville d’Ottawa avait accordé un délai supplémentaire d’un jour au consortium RTG pour fournir une nouvelle date de lancement.

Selon le contrat, le consortium avait 60 jours pour fournir une nouvelle date de mise en service, ce qui menait au 2 janvier puisque la date anticipée était le 2 novembre. Rappelons que la Ville a annoncé un deuxième retard dans la mise en service de la Ligne de la Confédération en septembre dernier. L’échéancier initial prévoyait la livraison du projet, évalué à 2,1 milliards $, le 24 mai dernier. La mise en service a par la suite été repoussée au 2 novembre.

Le consortium RTG fait face à des pénalités d’au moins un million de dollars puisque l’échéancier n’a pas été respecté.

La Ville estime que les retards ont entraîné une perte de 25 millions $ aux contribuables.

À la suite de l’annonce du deuxième retard, la Ville a indiqué que le TLR serait opérationnel d’ici le 31 mars 2019.

De son côté, le conseiller du quartier Kitchissippi, Jeff Leiper s’est montré enthousiaste sur les réseaux sociaux à la suite de l’annonce.

«Malgré une journée remplie de mauvaises nouvelles, je suis très, très content d'apprendre que RTG compte nous remettre les clés du train léger d'ici la fin du mois de mars», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

M. Leiper y était d'ailleurs allé d’une prédiction sur les réseaux sociaux jeudi matin. Selon lui, la Ville allait recevoir les clés le 15 mai et le service serait opérationnel le 15 juin, «juste à temps pour la fête du Canada».