À la suite du tragique accident survenu entre un train de VIA Rail et un autobus d'OC Transpo, le 18 septembre dernier, Casselman négocie serré avec le transporteur ferroviaire sur la question des passages à niveau.

Tragédie de Fallowfield: un autre chauffeur sous enquête

Pour une deuxième fois depuis l'accident mortel entre un train et un autobus près de Barrhaven en septembre dernier, OC Transpo doit enquêter sur le comportement d'un de ses chauffeurs qui aurait franchi le même passage à niveau sans s'immobiliser, malgré le clignotement des feux avertissant l'arrivée d'un convoi.
La dernière plainte est survenue lundi alors qu'une citoyenne aurait vu un autobus d'OC Transpo continuer sa route près de la station de transport en commun Fallowfield, rapporte le Citizen.
Une enquête a été ouverte par OC Transpo afin de déterminer les circonstances soulevées par la plainte.
En octobre dernier, un chauffeur avait été blanchi de toute faute après avoir effectué une manoeuvre similaire. Selon le directeur général d'OC Transpo, John Manconi, le chauffeur avait alors pris la bonne décision de ne pas freiner à une dizaine de mètres du passage à niveau pour éviter de renverser les passagers qui étaient debout dans l'autobus.
Six personnes ont perdu la vie et une trentaine d'autres ont été blessées, le 18 septembre dernier, à la suite d'une collision entre un autobus à deux étages d'OC Transpo et un train VIA Rail.
La semaine dernière, la famille de Michael Bleakney, 57 ans, un passager qui est décédé, a entamé une poursuite de 1,8 million $ contre la Ville d'Ottawa et la succession du chauffeur, Dave Woodward, 45 ans, une victime lui aussi.
La famille réclame des compensations pour privation de soins, privation d'orientation et perte de compagnie.