La première partie locale du Rouge et Noir aura lieu le 18 juillet prochain.

Tout est prêt au parc Lansdowne

L'heure était à la fête à la Place TD, hier. Le domicile du Rouge et Noir a été officiellement inauguré en prévision du premier botté, qui sera donné le 18 juillet.
Le stade du parc Lansdowne promet d'offrir une expérience complète aux amateurs de sports avec de nouveaux gradins pouvant accueillir 24 000 spectateurs.
« C'est un projet très important pour l'avenir du sport dans la communauté », s'est réjoui le maire Jim Watson.
« Nous avons travaillé tellement fort au cours des derniers mois. Même s'il reste du travail à faire, les spectateurs auront droit à toute une expérience la semaine prochaine », promet de son côté le président du Ottawa Sports and Entertainement Group (OSEG), Roger Greenberg.
Selon lui, la nouvelle infrastructure n'a rien à voir avec l'ancien stade Frank-Clair.
Il affirme sans hésiter que l'expérience sera « totalement différente ». « L'ancien Lansdowne était un endroit épeurant. La nourriture n'était pas bonne, les sièges n'étaient pas confortables, mais tout a été refait à neuf », précise Roger Greenberg.
Plusieurs travaux du projet de revitalisation du parc Lansdowne, estimé à 400 millions $, restent à faire. Le parc de huit acres d'espace vert et urbain sera inauguré le 15 août et le secteur commercial commencera à accueillir la clientèle plus tard cette année. Les résidents des nouveaux immeubles en copropriétés pourront emménager au début de 2015.
Heureux et nombreux
Les amateurs de football répondent jusqu'ici très bien. La première partie locale du Rouge et Noir contre les Argonauts de Toronto aura lieu à guichets fermés. Jusqu'à maintenant, 16 000 billets de saison ont aussi trouvé preneur.
Un engouement palpable pour le retour de la Ligue canadienne de football (LCF) se fait sentir dans la région, selon le président d'OSEG.
« Les gens disaient que le football était mort à Ottawa. Mais on peut voir que les fans sont encore ici. Il n'y a aucun doute que le football est de retour à Ottawa », indique M. Greenberg avec le sourire aux lèvres.
Les détenteurs de billet de saison ont eu la chance de découvrir le stade en primeur, hier soir. La majorité des personnes interrogées par LeDroit ont indiqué sans hésitation être très impressionnées.
« J'étais un habitué de la place avant. J'attendais avec impatience le nouveau stade et je ne suis pas déçu pour le moment », commente Rod Rose, un détenteur de billet de saison.
« C'est beaucoup plus beau que l'ancien stade. Les bancs sont beaucoup mieux. C'est du luxe », s'est exclamé Denis Charbonneau.
Grands défis
Les plus grands défis seront la circulation et le stationnement. Environ 1400 places de stationnement sont disponibles sur le site de la rue Bank.
Pour cette raison, les partisans sont invités à utiliser le transport en commun ou encore le vélo. Un grand stationnement pour bicyclettes a été aménagé sur les lieux et une campagne de sensibilisation pour inciter les partisans à enfourcher leur vélo a été créée. De plus, un service de navettes gratuit a été mis en place.
Le maire Watson ne semble pas s'en inquiéter. Il est persuadé que les citoyens seront nombreux à utiliser d'autre moyen de transport que la voiture. « Nous avions le même défi avec l'ancien stade. C'est nécessaire de convaincre la population d'utiliser le transport en commun », indique-t-il.
La Place TD sera aussi le domicile du Fury d'Ottawa. L'équipe de soccer disputera sa première partie locale le 20 juillet, devant 15 000 spectateurs.
Rappelons que le stade accueillera aussi des spectacles. L'OSEG se concentre sur les événements sportifs pour la saison estivale, mais d'ici la fin de l'année, quelques concerts seront présentés sur le site.