Le conseiller Peter Clark

Tobias Nussbaum désire succéder à Peter Clark

Un premier candidat confirme qu'il sera de la course pour succéder à Peter Clark dans Rideau-Rockcliffe. Contrairement à l'élu actuel du quartier de l'est d'Ottawa, Tobias Nussbaum, un bureaucrate de carrière, parle le français.
Diplômé de Harvard, président et fondateur de l'Alliance du village Beechwood et fonctionnaire ayant oeuvré tant à Ottawa qu'à New York et Genève pour les Nations unies, Tobias Nussbaum doit confirmer sa candidature ce matin à l'hôtel de ville.
«Rideau-Rockcliffe est un quartier diversifié. Nous avons une communauté francophone importante et active, de nombreux nouveaux immigrants et un sentiment d'appartenance fort, dit-il. Bien que de nombreuses familles bénéficient d'emplois stables et de bons revenus, il y a aussi de nombreux résidents qui ont du mal à joindre les deux bouts. L'hôtel de ville a un rôle à jouer.»
L'issue des élections municipales du 27 octobre pourrait être déterminante pour le quartier, alors que l'avenue Beechwood subit une revitalisation importante, avec la construction de nombreux édifices en hauteur.
Le projet de développement de l'ancienne base militaire Rockcliffe pourrait également redéfinir le paysage de ce quartier parmi les plus riches et les plus francophones de la ville.
M. Nussbaum donne pour l'instant peu de détails concernant sa vision, affirmant que son programme sera «élaboré et présenté à l'approche des élections du 27 octobre».
M. Nussbaum est marié à Liz Muggah, une médecin de famille qui a grandi dans le quartier. Ils ont deux préadolescentes.
Le conseiller sortant, Peter Clark, avait annoncé avant les élections de 2010 qu'il ne serait conseiller qu'un seul mandat. L'ex-maire de Cumberland avait succédé au conseiller Jacques Legendre.