Le conseiller Stephen Blais entend souligner « avec beaucoup d'artifices » la venue des premiers Européens dans ce qui allait devenir, deux siècles et demi plus tard, la capitale du Canada.

Stephen Blais lance sa campagne électorale sur une fausse note

D'autres candidats ont manifesté leur intérêt à la Ville d'Ottawa, hier, en vue des élections municipales de l'automne, dont le conseiller du quartier Cumberland, Stephen Blais, qui a fait un premier faux pas linguistique lors du lancement officiel de sa campagne.
C'est le titre du communiqué de presse de M. Blais qui a fait sursauter : « Blais met record sur la ligne », un calque de l'anglais Blais puts record on the line. Mots inversés, anglicismes et autres erreurs grammaticales et de syntaxe peuvent aussi être lus dans l'ensemble du texte envoyé aux médias. Et cette fois, les erreurs ne peuvent pas être attribuables à un logiciel de traduction sur le Web comme Google Translate.
« Nous avons demandé à une francophone de traduire le texte anglais, mais elle n'est pas une traductrice professionnelle. Je vais vérifier pourquoi de telles erreurs se sont produites et peut-être qu'on trouvera quelqu'un d'autre pour traduire les communications. Je suis désolé », s'est excusé le conseiller, quelque peu embarrassé.
M. Blais tentera de briguer un deuxième mandat. Il avait défait en 2010 le conseiller municipal Rob Jellett en obtenant 52 % du vote populaire. Il a l'appui de deux anciens maires de la municipalité de Cumberland, Brian Coburn et Gerry Lalonde.
Succession de Desroches
Par ailleurs, la valse des inscriptions en vue des élections municipales d'Ottawa s'est poursuite hier, notamment dans le secteur Gloucester-Nepean-Sud. Trois candidats ont mis leur nom dans le chapeau pour remplacer Steve Desroches. Ce dernier quitte la vie politique. En 2006, il avait promis de quitter son poste après deux mandats.
Un des intéressés, Michael Qaqish, a travaillé dans le bureau de M. Desroches. Les deux autres sont Michael Falardeau et Scott Hodge.
Depuis jeudi, jour de l'ouverture des différents bureaux des élections, une vingtaine de candidats se sont inscrits. Le maire Jim Watson n'a toujours pas officialisé sa candidature.
Les élections municipales auront lieu le lundi 27 octobre prochain.