Le problème est survenu entre la mi-novembre et la mi-janvier sur les appareils appartenant à la compagnie Precise ParkLink.

Stationnement: plus de 94 000 billets facturés à retardement

Plus de 94 000 transactions effectuées à l'aide d'une carte de crédit sur les horodateurs des espaces de stationnement de la ville d'Ottawa ont été facturées avec près de deux mois en retard.
Le problème est survenu entre la mi-novembre et la mi-janvier sur les appareils appartenant à la compagnie Precise ParkLink.
« Il s'agit d'un incident isolé sur certaines machines. La préautorisation était en suspens et nous avons dû la compléter lorsque nous avons été mis au courant du problème », soutient Tom Keeley, directeur de Precise ParkLink qui affirme que la situation a été réglée à partir du 12 janvier dernier.
Les 94 102 transactions qui étaient en attente représentent un peu plus de 378 000 $ dans les coffres de la Ville d'Ottawa. Certains automobilistes qui se sont garés dans les rues ou dans des stationnements de la Ville peuvent voir une transaction sur leur relevé de carte de crédit plusieurs semaines en retard. 
« Ce n'est pas une nouvelle transaction, précise M. Keeley. C'est la transaction qui a été autorisée en premier lieu, mais qui s'affiche sur le relevé de carte de crédit plus tard. [...] Les gens  ont reçu un billet de l'horodateur et la transaction a été approuvée c'est par la suite que nous avons connu des délais avec notre serveur dans le traitement de la demande. »
La compagnie qui opère plus de 700 horodateurs à Ottawa affirme qu'il s'agit d'un cas isolé et n'est pas en mesure de confirmer si d'autres problèmes de même nature sont survenus avec des compagnies privées qui utilisent ses distributrices.
Ce n'est qu'en décembre dernier que la Ville d'Ottawa s'est aperçue de l'écart entre les transactions traitées par les distributrices et l'argent reçu. Elle a par la suite avisé la compagnie Precise ParkLink afin de régler la situation.
Quelques individus ont contacté l'administration municipale en voyant leur relevé de carte de crédit. Personne n'aurait contesté les frais et demandé de remboursement jusqu'à maintenant.
« L'Unité des services du stationnement de la Ville d'Ottawa a reçu 42 demandes au cours de la dernière semaine concernant des frais de carte de crédit pour le stationnement. Après avoir reçu des informations clarifiant la question, aucune des personnes ayant fait une demande n'a contesté les frais exigés », soutient Scott Caldwell, gestionnaire de Transitway et stationnement.
Du côté de Visa Canada, on rappelle l'importance de vérifier régulièrement sa facture mensuelle. « Un détenteur de carte a le droit de contester toute transaction. Il doit appeler l'émetteur de sa carte pour en discuter », affirme Carla Hindman, de Visa Canada.