Plusieurs usagers du train léger se sont plaints d'odeurs nauséabondes à la station Rideau dans les derniers mois.
Plusieurs usagers du train léger se sont plaints d'odeurs nauséabondes à la station Rideau dans les derniers mois.

Station Rideau de l'O-Train: qualité de l'air acceptable, malgré des odeurs

Malgré les odeurs nauséabondes rapportées par de nombreux usagers de l’O-Train, l’analyse de la qualité de l’air de la station Rideau ne démontre rien d’alarmant.

La Ville d’Ottawa a rendu public le Rapport sur l’évaluation de la qualité de l’air intérieur réalisé par la firme Buller Crichton Environemental pour le consortium responsable de l’entretien de la Ligne de la Confédération, Rideau Transit Maintenance.

L’analyse de Buller Crichton démontre que la concentration de dioxyde de carbone et d’oxygène dans l’air est conforme avec les paramètres établis par le ministère du Travail de l’Ontario.

À LIRE AUSSI: Tunnel de l'O-Train: la source des odeurs identifiée?

> Odeurs à une station du train léger d'Ottawa: peut-être une affaire d'équité des genres, dit un commissaire

Le taux d’humidité se trouvait également sous le niveau recommandé par Santé Canada pour réduire les risques de moisissures dans un bâtiment et au-dessus du seuil recommandé pour assurer le confort des occupants des lieux.

L’auteur du rapport, le directeur de projet Derek Stashik, note également n’avoir trouvé aucun signe évident de dommages causés par l’eau, de présence de moisissures ou d’autres problèmes qui peuvent affecter la qualité de l’air. Le niveau de particules organiques dans l’air n’était également pas hors du commun.

«Aucune recommandation n’est requise après l’analyse de la qualité de l’air. Buller Crichton comprend que la source des odeurs dans la station Rideau fait l’objet de mesures d’atténuation de la part de RTM», conclut M. Stashik.