Le maire d’Ottawa Jim Watson ne voit que l’option du tunnel et non celle de la construction d’un sixième pont interprovincial.

Sixième pont: le tunnel est l’unique option de Watson

Conscient que l’épineux dossier de la construction d’un sixième pont interprovincial a refait surface dans la campagne électorale gatinoise, le maire d’Ottawa Jim Watson rappelle que la capitale fédérale et l’Ontario ont fait une croix sur cette option.

Alors que les candidats à la mairie de Gatineau Sylvie Goneau et Denis Tassé proposent tous deux s’ils sont élus d’aller de l’avant avec le scénario de la construction d’un pont reliant les deux rives en passant par l’île Kettle, M. Watson reste campé sur sa position.

L’option privilégiée par la Ville d’Ottawa est la construction d’un tunnel à quatre voies de 3,5 km qui relierait le pont Macdonald-Cartier à l’autoroute 417. 

Le but est d’abaisser considérablement le nombre de camions lourds qui transitent d’un côté de la rivière à l’autre en empruntant l’avenue King-Edward, dans la Basse-Ville. 

« Un montant de 2,5 millions $ a été investi pour réaliser une étude environnementale au sujet du tunnel. La province a donné son feu vert, la Ville aussi et là on commence les discussions avec le fédéral », de dire Jim Watson.

Même s’il qualifie d’exceptionnelle sa relation avec son actuel homologue de Gatineau, le premier magistrat soutient qu’il ne veut pas s’immiscer dans la campagne électorale en indiquant s’il a une préférence pour l’un des cinq candidats.

« Je vais laisser le choix à la population de Gatineau d’élire le prochain maire, je n’ai pas le droit de vote là-bas. On va travailler avec quiconque est élu », a-t-il lancé en souriant, ajoutant toutefois qu’il suit la course d’un œil attentif.

M. Watson répète que l’un des principaux dossiers à surveiller dans le cadre d’un prochain mandat pour la collaboration entre les deux villes sont entre autres l’arrimage des systèmes de transport en commun, par exemple avec le prolongement à plus long terme du tracé du train léger vers la station Taché-UQO du Rapibus.