Services en français: le nombre de plaintes bondit à Ottawa

Le nombre de plaintes déposées à la Direction des services en français (DSF) de la Ville d'Ottawa a atteint un sommet l'an dernier.
En 2014, les doléances ont augmenté de 34% par rapport à 2013, passant de 89 à 119 plaintes. Selon la DSF, une meilleure accessibilité au formulaire de plainte peut expliquer cette augmentation. Ce dernier est affiché sur les sites Web de Service Ottawa et de l'Association des communautés francophones d'Ottawa.
Encore une fois, OC Transpo arrive en tête de liste. «Sur les 119 plaintes reçues en 2014, 34 concernaient les publications d'OC Transpo sur le Web et dans les médias sociaux, ses affiches, ainsi que les enjeux liés à son offre active», peut-on lire dans le rapport annuel de la DSF.
Le service des travaux publics a aussi fait l'objet de 13 plaintes, tandis que celles concernant le service des parcs, des loisirs et de la culture ont diminué de près de la moitié. Elles ont chuté de 19 à 11 en un an.