Jim Watson, maire d'Ottawa

Semaine de la fierté: Diversité, inclusion et artistes locaux

Près d'un mois après s'être attiré à la fois des éloges et des critiques en demandant aux policiers de ne pas revêtir leur uniforme lors du traditionnel défilé dans les rues d'Ottawa, l'organisme Fierté dans la Capitale a levé le voile mercredi sur la programmation musicale de son festival qui battra son plein du 21 au 27 août.
Disant vouloir envoyer un message clair de solidarité avec la communauté LGBTQI (lesbienne, gaie, bisexuelle, trans, queer et intersexuée) tout en voulant appuyer les préoccupations de certains de ses membres de couleur, la direction de l'événement a formulé ce controversé souhait à la fin juin, et n'a pas indiqué depuis qu'elle avait changé son fusil d'épaule. La demande ne vise pas les agents qui seront en service pour assurer la sécurité sur le parcours de la parade.
Quelques jours plus tard, le chef du Service de police d'Ottawa avait répliqué aux organisateurs en indiquant qu'il avait bien l'intention de prendre part à l'événement en uniforme, même si aucune directive dans un sens ou dans l'autre n'a été formulée aux agents. Sur Twitter, il avait du même coup fait la promotion d'une lettre publique écrite par le constable Alex Lewis, ouvertement homosexuel et qui compte marcher en uniforme avec son conjoint et sa fille.
Le Semaine de la fierté à Ottawa, qui se déroulera sous le thème « Sois toi » et sous la coprésidence d'honneur de l'actrice et comédienne Candy Palmater, militante reconnue pour sa grande inclusion pour la communauté LGBTQI, se conclura après le défilé au centre-ville, le 27 août, avec plusieurs spectacles.
Sur la scène installée sur la rue Bank, les festivaliers pourront assister aux performances, entre autres, du rappeur queer américain Mykki Blanco, de DJ Shab, de la chanteuse Shawnee, de DJ Jungle Jen et du groupe de la région The Peptides. 
« On avait trois objectifs en tête quand on a choisi les artistes en vedette cette année. On voulait une programmation qui tient compte à la fois de la diversité et de l'inclusion, mais aussi qui fait la promotion des talents locaux », de dire le producteur du festival, Mike Connors.
La semaine Fierté dans la capitale prendra son envol avec une cérémonie de levée du drapeau arc-en-ciel en face de l'hôtel de ville le 21 août. Plusieurs autres activités sont également prévues. Les détails sont disponibles au www.ottawacapitalpride.ca