Le 18 septembre à 8h48 dans le sud d'Ottawa, un train de VIA Rail a percuté un autobus à deux étages d'OC Transpo. Le chauffeur de l'autobus aurait freiné trop tard. Le bilan officiel de l'accident au moment d'écrire ces lignes était de 6 morts et 31 blessés.

Révision des passages à niveau exigée à Ottawa

Un chien de garde fédéral en matière de sécurité au travail exige que la Ville d'Ottawa révise tous ses passages à niveau croisés par les circuits d'OC Transpo, à la suite du tragique accident impliquant un train et un autobus l'automne dernier.
En plus de demander une révision complète, Emploi et développement social Canada (EDSC) demande à la municipalité d'éliminer tous les risques pour la sécurité à ces endroits, notamment en corrigeant tous les champs de vision obstrués, écrit dans une note aux élus, Rock O'Connor, greffier et chef du contentieux pour la Ville d'Ottawa.
«La Ville se conformera pleinement à cette direction et EDSC sera avisé en conséquence, écrit-il. Je vous confirme que les Services de transport, en collaboration avec le Service des travaux publics, entreprendront immédiatement des évaluations complètes de tous les autres passages à niveau sur les routes d'OC Transpo et tous les travaux de réparation nécessaires seront réalisés dès que possible.»
Des travaux déjà effectués
M. O'Connor rappelle que les cols bleus de la municipalité avaient taillé des arbres et retiré tout obstacle potentiellement dangereux dans les semaines suivant la collision mortelle.
Pour l'heure, il existe 20 passages à niveau du genre dans la municipalité. Des lumières et une grille sont présentes dans 15 cas, informe la Ville.
Toutefois, il y en a quatre qui ne possèdent que des lumières, tandis que la dernière n'est équipée d'aucune borne de sécurité.
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada pilote l'enquête entourant les événements du 18 septembre dernier, mais EDSC a été mandaté pour enquêter le drame, du point de vue de la sécurité au travail.
La violente collision impliquant un train de VIA Rail et un autobus à deux étages d'OC Transpo avait fait six morts et une trentaine de blessés, le 18 septembre dernier.