Le chef du Service de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, est en poste depuis 2012.

Retraite du chef Bordeleau: annonce probable en fin d'après-midi

C’est en fin d’après-midi lundi, durant la rencontre de la Commission des services policiers d’Ottawa, que le chef de police Charles Bordeleau annoncerait publiquement sa retraite.

Aux relations médiatiques du Service de police d’Ottawa, on se fait avare de commentaires au sujet de cette nouvelle ébruitée par plusieurs médias régionaux depuis dimanche soir.

Joint au téléphone, le porte-parole de la police d’Ottawa, constable Charles Benoit, se contente de dire que «ça s’en vient», lorsqu’on lui demande si M. Bordeleau compte prendre se retraite prochainement.

Le 35e anniversaire du début de la carrière de Charles Bordeleau approche et coïnciderait avec la fin de son mandat actuel, le 4 mai.

M. Bordeleau est devenu chef du Service de police d’Ottawa en mars 2012. Il était chef adjoint avant d’être choisi pour remplacer Vernon White à la tête de la police d’Ottawa. Ce dernier avait quitté ses fonctions en février 2012, après sa nomination à titre de sénateur par le premier ministre de l’époque, Stephen Harper.