Les problèmes du train léger d'Ottawa continuent de donner des maux de tête aux usagers.

Retour à la maison difficile pour l'O-Train

Un train immobilisé à la station Cyrville a causé d’importants délais sur l’O-Train durant l’heure de pointe de l’après-midi.

L’incident est survenu peu avant 15 h 40 et a immédiatement forcé le déploiement du service d’autobus de remplacement R1. Le service régulier a repris à 16 h 28, selon les alertes diffusées par OC Transpo.

La cause de ce nouveau problème technique du train léger d’Ottawa n’avait pas été précisée en début de soirée, mardi.

Ce bris survient au moment où la Ville d’Ottawa annonce un changement à la direction de l’entreprise responsable de l’entretien et du bon fonctionnement de l’O-Train.

Le chef de la direction du Groupe de transport Rideau (RTG), Peter Lauch, prend la direction de la filiale du consortium qui doit mettre à niveau le train léger : Rideau Transit Maintenance.

Dans une note de service envoyée aux membres du conseil municipal, le directeur général de la Ville d’Ottawa, Steve Kanellakos, indique avoir travaillé en étroite collaboration avec M. Lauch lors de la construction de la Ligne de la Confédération.

« En tant que société privée et indépendante, les décisions concernant le leadership relèvent du conseil d’administration. J’espère toutefois que RTN proposera des solutions afin de résoudre rapidement les problèmes auxquels sont confrontés les résidents dans toute la ville depuis la mise en service complète du TLR, en octobre dernier », écrit M. Kanellakos.

Par ailleurs, les conseillers municipaux Jeff Leiper et Catherine McKenney ont demandé que le service parallèle d’autobus R1 opère de façon régulière, et que les circuits de banlieues soient remis en service jusqu’au moment où l’O-Train atteigne une période d’opération virtuellement sans faille.

« Nous devons commencer des discussions sur comment procéder, a indiqué M. Leiper sur Twitter, en s’adressant au maire Jim Watson. Je me sens mal pour les navetteurs ce soir (mardi) qui ont été retardés par une autre défaillance du train alors qu’il fait froid. »

Les suggestions des deux élus municipaux ont reçu l’appui de la conseillère du quartier Gloucester-Nepean Sud, Carol-Ann Meehan