Le premier ministre ontarien Doug Ford a accueilli lundi dans son bureau le maire d'Ottawa Jim Watson.

Rencontre Ford-Watson: Francos, cannabis et train léger au menu

Le sort des Franco-Ontariens, la vente au détail du cannabis et le train léger figurent parmi les sujets abordés lors de la rencontre entre le maire d’Ottawa et le premier ministre Doug Ford, lundi à Toronto.

Jim Watson est l’un des sept maires ontariens qui se sont entretenus avec M. Ford. 

Le premier magistrat a profité de l’occasion pour discuter d’enjeux locaux. Il a demandé au premier ministre de donner aux municipalités le pouvoir de réglementer l’emplacement des commerces de détail de cannabis sur leur territoire. Les élus d’Ottawa doivent décider s’ils optent pour le modèle de vente au détail par le secteur privé, jeudi prochain.

Les coupes dans les services en français annoncés par le gouvernement progressiste-conservateur ont fait surface au cours de l’entretien entre les deux hommes politiques.

« Il a aussi soulevé les inquiétudes de la communauté franco-ontarienne quant aux récents changements aux services en français », a mentionné Livia Belcea, attachée de presse du maire.

M. Watson a profité de sa rencontre pour offrir une mise à jour sur l’avancement des travaux du train léger sur rail et sa mise en service qui doit avoir lieu avant le 31 mars 2019.

Alors que le conseil municipal s’apprête à fixer un plafond à l’impôt foncier pour le budget de 2019, Jim Watson a « imploré » M. Ford de ne pas déléguer davantage de responsabilités aux municipalités.

Il a aussi demandé à la province d’investir des fonds dans la stratégie pour combattre les armes à feu et les bandes de rue et que de l’aide additionnelle soit fournis aux résidents qui sont affectés par les tornades de l’automne dernier.