Maria McRae, conseillère et présidente du comité de l'environnement, le maire Jim Watson, Mathieu Fleury, conseiller, et David Gray, président de Creative Outdoor Advertising.

Réceptacles à recyclage et à déchets combinés, prise deux

Après un succès mitigé sur la rue Elgin, la Ville d'Ottawa lance un deuxième projet pilote de réceptacles pour matières recyclables et déchets, cette fois sur l'avenue Laurier Est.
«Nous introduisons une nouvelle initiative, améliorée, a annoncé fièrement la conseillère et présidente du comité de l'environnement, Maria McRae. Les déchets et le recyclage que nous produisons doivent être acheminés quelque part. Un projet comme celui-ci rendra le recyclage de papier ou, par exemple, de canettes d'aluminium, plus facile pour les résidents et les touristes.»
Une «opération poubelles» similaire avait été lancée en août dernier sur la rue Elgin. Les 27 réceptacles ont connu du succès certes, mais le projet pilote a connu quelques ratés, avoue Mme McRae.
«Sur Elgin, nous avons réalisé que les gens ne déposaient pas nécessairement les contenants, papiers ou déchets au bon endroit et certains des bacs débordaient. Donc, les nouveaux réceptacles installés sur l'avenue Laurier Est sont nettement plus gros et nous avons amélioré l'affichage pour que le triage s'effectue plus facilement.»
L'an dernier, la Ville avait investi 80000$ pour son premier projet pilote. La deuxième initiative ne coûtera pas un sou aux contribuables en raison d'un partenariat avec l'entreprise Creative Outdoor Advertising (COA).
«Les options pour recycler sur les rues municipales ne sont pas très bonnes, avoue le maire Jim Watson. La plupart des rues sont munies de poubelles pour déchets, mais pas pour le recyclage. Nous voulons développer ce réflexe où les gens reconnaissent les poubelles à trois bacs et y déposent leurs déchets convenablement, et ce dans tous les coins de la ville.»
Un tel rêve pourrait se produire l'an prochain. La municipalité évaluera le rendement de ses deux projets pilotes avant de lancer un appel d'offres pour, espère-t-on, munir plusieurs quartiers de tels réceptacles. La volonté d'offrir de meilleures opportunités de recyclage a toujours fait partie des priorités du maire.
«Le recyclage est vraiment important pour l'environnement et s'avère une priorité pour la Ville d'Ottawa, rappelle-t-il. Ce qui était frustrant pour moi, c'est qu'on ne prêchait pas par l'exemple alors qu'on demandait à nos citoyens de recycler à la maison. Néanmoins, nous donnons tranquillement et sûrement d'autres possibilités aux résidents et aux visiteurs.»
Par ailleurs, les nouvelles poubelles seront flanquées de quatre bancs assortis, encore une fois aux frais de COA.
«Il s'agit pour nous d'une amélioration importante pour l'avenue Laurier, s'est réjoui le conseiller du quartier Mathieu Fleury. Ils sont situés près de l'Université d'Ottawa et de l'une des stations d'OC Transpo clé de la ville. Donc, il y a beaucoup de gens qui circulent dans les environs.»