Quatre nouveaux autobus scolaires équipés de caméras pour épingler les conducteurs fautifs sillonnent les rues d'Ottawa depuis quelques jours.

Quatre nouveaux autobus scolaires dotés de caméras à Ottawa

Quatre nouveaux autobus scolaires équipés de caméras de surveillance sillonnent les rues d’Ottawa depuis cette semaine.

Le tout porte à six le nombre de véhicules dotés de la technologie visant à capter des images des véhicules dépassant illégalement les autobus immobilisés avec le bras d’arrêt déployé et les feux clignotants activés.

Les deux autres autobus sont sur la route depuis mai dernier. À l’instar des appareils de surveillance aux feux rouges, une fois la séquence vidéo étudiée par des policiers, le propriétaire inscrit du véhicule est responsable de l’infraction, même s’il n’était pas au volant du véhicule au moment des événements.

En Ontario, un conducteur qui omet de s’arrêter lorsqu’un autobus scolaire est immobilisé s’expose à un constat d’infraction variant de 400 à 2 000$ ainsi qu’à six points d’inaptitude.

«Les caméras sur les autobus scolaires nous donnent la possibilité d’affecter des agents de circulation à des zones problématiques de la ville — désignées par les chauffeurs d’autobus et les plaintes du public. Ce genre de technologie nous sera utile pour protéger de la conduite dangereuse les enfants et les jeunes, qui sont vulnérables lorsqu’ils montent et descendent des autobus scolaires», a commenté Marc-André Sheehy, sergent d’état-major aux Services de la circulation de la Police d’Ottawa.