C’est sur Instagram où SPO n’a qu’un seul compte bilingue que les publications uniquement anglophones ont posé problème.
C’est sur Instagram où SPO n’a qu’un seul compte bilingue que les publications uniquement anglophones ont posé problème.

Publications unilingues anglophones: Santé publique Ottawa trébuche sur Instagram

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Après quelques publications unilingues sur Instagram et des fautes de frappe sur d’autres médias sociaux, Santé publique Ottawa (SPO) fait son mea culpa et ajuste ses méthodes de travail pour éviter de répéter ces erreurs.

Un citoyen a formulé une plainte à la Direction des services en français (DSF) de la Ville d’Ottawa le 14 juillet dernier pour signaler ces communications unilingues et des fautes de frappe.

Après avoir avisé SPO des erreurs signalées par cet individu, la DSF a répondu au citoyen que « SPO comprend très bien l’importance de publier les messages dans les deux langues officielles et tient à vous présenter ses excuses pour ces publications unilingues ».

« Quand on reçoit une plainte, on aime un peu ça parce que ça nous aide, ajoute le chef des communications de SPO, Éric Leclair, en entrevue avec Le Droit. Ça nous a permis de resserrer la vis. C’est important de représenter les deux langues officielles. »

Un groupe de clavardage a été mis sur pied pour trouver des idées originales afin de s’adresser directement aux francophones.

M. Leclair explique que la présence de SPO et ses interactions avec le public sur les médias sociaux sont en hausse fulgurante depuis le début de la pandémie de COVID-19. Devant cette charge de travail gonflée, le chef des communications reconnaît que son équipe a fait quelques erreurs.

Sur Facebook et Twitter, SPO possède deux comptes : un en français et un en anglais. C’est sur Instagram où SPO n’a qu’un seul compte bilingue que les publications uniquement anglophones ont posé problème.

La politique de SPO était déjà que chaque publication soit bilingue sur ce compte Instagram, assure Éric Leclair. Ce dernier explique que les problèmes sont survenus dans le choix des images où on y trouvait du texte dans une seule langue, même si la description accompagnant la photo était très souvent bilingue.

Après avoir reçu la plainte, une professionnelle des communications parfaitement bilingue a été rapatriée d’un autre département de la Ville d’Ottawa pour superviser le bilinguisme des publications de SPO sur les médias sociaux. Si une image semble contenir uniquement un message anglais sur Instagram, il suffit de glisser l’image vers la gauche pour voir apparaître l’équivalent francophone au sein de la même publication.

La présence de SPO et ses interactions avec le public sur les médias sociaux sont en hausse fulgurante depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Depuis quelques semaines, M. Leclair indique que son équipe s’efforce d’offrir plus que de banales traductions des messages originalement rédigés en anglais. Un groupe de clavardage qui regroupe l’ensemble des travailleurs francophones dans les différents départements de SPO a été mis sur pied pour trouver des idées originales afin de s’adresser directement aux francophones.

C’est ainsi, par exemple, que SPO a récemment parodié « La complainte du phoque en Alaska » de Beau Dommage pour rappeler aux résidents d’Ottawa de porter leur masque dans les lieux publics intérieurs.