La proposition du projet de loi S-203 découle de la saga entourant l’agrandissement du Château Laurier.
La proposition du projet de loi S-203 découle de la saga entourant l’agrandissement du Château Laurier.

Protection des édifices historiques: Patrimoine Ottawa soutient le sénateur Joyal

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Patrimoine Ottawa donne son appui au projet de loi présenté par le sénateur Serge Joyal au sénat, plus tôt cette semaine, visant à renforcer la Loi sur la capitale nationale en ce qui a trait aux bâtiments et aux autres ouvrages d’importance nationale.

La proposition du projet de loi S-203 découle de la saga entourant l’agrandissement du Château Laurier. Avec le projet de loi S-203, la Commission de la capitale nationale (CCN) se verrait principalement attribuer le pouvoir de limiter ce qui peut être construit et démoli « dans un rayon de 500 mètres d’une parcelle sur laquelle se trouve un édifice ou un autre ouvrage d’importance nationale ». 

« Il est anormal et inacceptable que le Canada soit le seul pays du G7 ne prévoyant pas de mesures de protection pour ses lieux historiques nationaux, a déclaré le président de l’organisme, Richard Belliveau. Le sénateur Joyal tient à trouver une solution qui préserve l’intégrité de l’historique Château Laurier, et ce, depuis que les premiers plans à l’architecture incompatible ont été rendus publics. Patrimoine Ottawa appuie entièrement ce projet de loi. »

Le projet de loi S-203 demande également une modification à la Loi faisant que les Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada s’appliquent « à toute modification ou tout agrandissement d’un immeuble ou d’un ouvrage qui concerne un lieu historique national »