Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Ville d'Ottawa ira encore plus loin en 2021 pour aider les restaurateurs et les tenanciers de bars à survivre à la crise sanitaire.
La Ville d'Ottawa ira encore plus loin en 2021 pour aider les restaurateurs et les tenanciers de bars à survivre à la crise sanitaire.

Projet pilote à Ottawa: terrasses ouvertes jusqu'à 2h du matin en 2021

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La Ville d'Ottawa ira encore plus loin en 2021 pour aider les restaurateurs et les tenanciers de bars à survivre à la crise sanitaire et autorisera l'ouverture des terrasses jusqu'à 2h du matin.

«Chaque minute qu’on donne à ses entreprises compte et aide à garder des gens en emploi», estime le président du comité des transports de la Ville d’Ottawa, le conseiller Tim Tierney.

Pour la municipalité, ce changement à ses politiques fait d’une pierre deux coups, croit le directeur du service des emprises, du patrimoine et du design urbain, Court Curry: il accroît le soutien apporté aux petites entreprises et permet d’uniformiser l’heure de fermeture des terrasses à travers la ville.

Un peu plus de la moitié des terrasses à Ottawa pouvaient déjà rester ouvertes jusqu’à 2h, tandis que 40% devaient fermer à 23h, selon le permis délivré par la Ville. Les 5% restants fermaient à minuit ou à 1h. Rappelons que la Ville a notamment cherché à uniformiser la situation dans le marché By l’été dernier où une vingtaine de tenanciers du secteur détenaient un permis leur permettant de fermer leur terrasse à 23h et plus d’une trentaine pouvaient continuer les opérations jusqu’à 2h.

À LIRE AUSSI: Fermeture des terrasses à 1 h du matin dans le marché By


« [...]Dans une communauté à forte densité et avec des rues étroites comme la nôtre, aucune terrasse n’est vraiment loin de résidences. Elles sont de l’autre côté de la rue, juste à côté et parfois juste en dessous des logements. »
Cheryl Parrott

Retrait sur trois prises

La trésorière de l’Association communautaire d’Hintonburg, Cheryl Parrott, s’est adressée au comité des transports mercredi pour signifier son opposition à la prolongation des heures d’ouverture de l’ensemble des terrasses. Elle craint notamment que le bruit jusqu’au petit matin perturbe le sommeil des citoyens du quartier.

«Nous avons de plus en plus de terrasses sur des corridors secondaires et résidentiels, a indiqué Mme Parrott. Dans une communauté à forte densité et avec des rues étroites comme la nôtre, aucune terrasse n’est vraiment loin de résidences. Elles sont de l’autre côté de la rue, juste à côté et parfois juste en dessous des logements.»

M. Curry note toutefois que certaines mesures sont en place pour limiter le bruit. Les haut-parleurs qui diffusent de la musique devront être notamment être éteints dès 23h. Il ajoute que les heures prolongées sont accompagnées d’exigences plus strictes. Après trois plaintes jugées fondées contre un établissement, le permis de terrasse sera révoqué pour le reste de l’année 2021.

«Ça devrait encourager les restaurants à être de bons voisins, estime Court Curry. On ne veut pas en arriver [au retrait d’un permis]. On veut travailler avec les conseillers locaux, la communauté et les gens d’affaires pour trouver des solutions. On reconnaît que plusieurs restaurants se trouvent au sein d’une communauté et que le bruit est un sujet important, alors, on va vraiment prendre ça au sérieux en 2021.»

Idées maintenues en 2021

Certaines initiatives adoptées l’an dernier pour aider les entreprises à servir leur clientèle dans un contexte de crise sanitaire seront de retour cette année, si le conseil municipal adopte — comme le comité des transports — le rapport sur le Programme des terrasses.

Les frais pour l’accès aux emprises municipales dans le but d’installer une terrasse seront à nouveau réduits en 2021. On permettra également aux entreprises avec un accès direct aux emprises municipales d’installer une boutique éphémère devant l’entrée de leur commerce pour augmenter leurs ventes. 

***

À LIRE AUSSI: Davantage de terrasses et des «ventes-trottoirs» à Ottawa cet été