Environnement Canada prévoit qu’une accumulation de 10 à 15 cm est probable, mais qu’une quantité de neige plus importante est « tout à fait possible » par endroits d'ici mardi soir.

Premier vrai test pour les déneigeuses

La Ville d’Ottawa se dit fin prête à faire face à la toute première tempête hivernale de la saison alors que jusqu’à 15 cm de neige pourraient tomber sur la capitale d’ici mardi soir.

Dès minuit, heure prévue de l’amorce des précipitations, on prévoyait qu’environ 500 employés municipaux et sous-traitants seraient déployés sur le territoire. 

« Nous sommes prêts, c’est la première grosse tempête. [...] Même s’il n’a à peu près pas neigé jusqu’à présent, tous les employés connaissent leur parcours et la formation a été donnée. Les premières ressources seront déployées sur les grandes artères, le Transitway et la route 174. Par la suite, on va faire les rues résidentielles », affirme le directeur des routes de la Ville, Luc Gagné.

Environnement Canada prévoit qu’une accumulation de 10 à 15 cm est probable, mais qu’une quantité de neige plus importante est « tout à fait possible » par endroits. La neige faiblira peu à peu pour se changer en averses de neige dans la nuit de mardi à mercredi, dit-on. L’agence fédérale prévoit que les conditions routières vont se dégrader, signalant que les routes non entretenues pourraient devenir glissantes.

Les opérations de déneigement s’enclencheront dès que 2,5 cm seront tombés au sol, en plus de l’épandage d’abrasifs. 

« On va faire de notre mieux pour que le réseau routier soit le plus sécuritaire possible, mais c’est certain que les heures de pointe risquent d’être plus difficiles », soutient le gestionnaire des services routiers à la Ville, Bryden Denyes. 

La Ville, dont la flotte totale s’élève à environ 450 chasse-neige, dont 160 camions, rappelle aux automobilistes de lever le pied.

Selon les paramètres municipaux, il faut compter quatre heures suivant la fin des précipitations pour que soient complètement déblayées les artères et routes collectrices principales, alors que le délai est de six heures pour les routes collectrices secondaires. Quant aux voies résidentielles, les citoyens doivent s’attendre à un intervalle pouvant aller jusqu’à 16 heures après les derniers flocons. 

Par ailleurs, l’interdiction de stationner dans les rues résidentielles d’Ottawa est en vigueur dès qu’une accumulation de neige de 7 cm ou plus est prévue. 

En raison des précipitations attendues, la Ville de Gatineau avait quant à elle mis en place l’avis d’interdiction pour tous de stationner dans les rues (y compris les détenteurs de permis) entre minuit et 6 h la nuit dernière. Les citoyens sont invités à rester à l’affût mardi afin de savoir si la mesure demeurera en vigueur pour une deuxième nuit consécutive. 

Ironiquement, il y a un an jour pour jour, une tempête avait laissé sur son sillage un peu plus de 20 cm de neige sur la région de la capitale fédérale.