Plus d’espace sera accordé aux piétons dans le marché By cet été.

Plus d’espaces pour les piétons dans le marché By

Les piétons auront plus d’espaces où circuler dans le marché By cet été. Une portion de la rue Clarence sera réaménagée afin d’accommoder les badauds et la rue William sera interdite à la circulation automobile.

Alors que les restaurateurs et les tenanciers de la rue Clarence installent leurs terrasses pour accueillir les clients qui souhaitent profiter du soleil, la Ville procédera à la reconfiguration de l’artère, entre l’avenue Parent et la rue Dalhousie, d’ici le 10 mai.

Les voitures ne pourront pas se garer du côté nord de la rue Clarence pendant la durée du projet-pilote qui doit s’échelonner jusqu’au 1er novembre au plus tard.

« Les places de stationnement sur le côté nord de la rue Clarence seront converties en un domaine piétonnier élargi pour la saison (entre mai et novembre). Les terrasses le long du côté nord maintiendront leur superficie actuelle et ne seront pas agrandies. Les propriétaires d’entreprise seront responsables de l’installation et de l’entretien de jardinières décoratives le long de la limite du domaine piétonnier afin d’assurer une expérience piétonnière sécuritaire, accessible et invitante », explique Linda Carkner, gestionnaire de programme Information et approbations concernant les emprises dans une réponse écrite.

Le projet-pilote a été lancé à la suite des changements apportés aux exigences d’accessibilité dans le Règlement de la Ville régissant les terrasses sur emprise sur les voies publiques. Les commerçants doivent laisser un espace de deux mètres sur les trottoirs devant leur terrasse.

« La majorité des terrasses n’étaient pas conformes à notre réglementation, note le conseiller du quartier Mathieu Fleury. Dans ce contexte, la Ville se devait de trouver une façon de les forcer à être accessibles. On a une obligation au niveau de l’accessibilité. Et pour une question de donnant-donnant, la Ville a proposé le projet-pilote sur Clarence. »

Si les résultats sont concluants, la municipalité pourrait adopter cette configuration de façon plus permanente qui pourrait ressembler aux espaces flexibles de la rue Queen et ceux qui sont en construction sur la rue Elgin.

« Le projet-pilote nous permettra d’apporter des améliorations à l’espace public et d’évaluer les répercussions de l’agrandissement du domaine piétonnier sur la rue Clarence », précise Mme Carkner.

Animation sur la rue William

À quelques pas de ce secteur, les piétons pourront marcher dans la rue en toute sécurité. La rue William sera interdite d’accès aux voitures pendant la période estivale.

Marché d’Ottawa sera responsable de l’espace afin d’offrir une programmation variée et des attractions multiples.

« J’ai des attentes envers les Marchés d’Ottawa, sur qui je n’ai pas d’autorité. Ils ont un devoir d’animer pendant la journée et les soirées autant la semaine que la fin de semaine. Le plus de programmation, le mieux c’est », estime le conseiller Fleury.

Le directeur général des Marchés d’Ottawa, qui s’occupera de l’animation sur la rue William, a décliné la demande d’entrevue du Droit.

L’incendie, qui a ravagé le restaurant Vittoria Trattoria en avril dernier, ralenti le processus. Le projet-pilote pourra aller de l’avant dès que la zone sera sécuritaire.

« L’objectif du projet-pilote de la rue William consiste à créer un espace piétonnier temporaire en fermant la rue aux voitures et en dynamisant la zone principale du marché. Lorsqu’il n’y aura pas de divertissement au programme, les gens pourront profiter d’une large promenade, d’un plus grand nombre de places assises, d’un espace plus vert et de jeux pour enfants », écrit Mme Carkner.