La conversion des lampadaires à la technologie DEL va bon train à Ottawa.

Plus de 43 000 lampadaires convertis aux DEL à Ottawa

La conversion de 58 000 lampadaires à la technologie des diodes électroluminescentes (DEL) à Ottawa d’ici 2020 va bon train alors que la capitale a atteint 75 % de son objectif.

En date de mardi, quelque 43 300 lampadaires à vapeur de sodium à haute pression ou aux halogénures avaient été changés, indique la Ville. Si le rythme se maintient, l’opération entamée en 2016 et réalisée en collaboration avec Hydro Ottawa ainsi qu’Envari devrait être complétée à la fin de l’été 2020.

La Ville d’Ottawa, qui compte 68 000 lampadaires sur son territoire, estime que l’éclairage des rues représente 17 % de sa consommation globale d’électricité. La facture s’élève actuellement à plus de 7,2 millions $ par an. On estime que la conversion permettra de réduire la consommation de plus de 50 %. Les anciennes lampes consommaient près de 52 gigawattheures d’électricité par an.

L’administration estime qu’à terme, la conversion lui permettra d’économiser environ six millions $ sur six ans en consommation d’énergie et en coût d’entretien. À titre d’exemple, la durée de vie des dispositifs DEL types, qui varie entre 50 000 et 100 000 heures, est de quatre à cinq fois plus longues que celle des dispositifs d’éclairage actuellement utilisés.

Seuls les lampadaires décoratifs ne seront pas convertis à la technologie DEL, car ils sont moins énergivores en raison de leur faible puissance.

Selon la Ville, les lampadaires de rue à DEL réduisent aussi la pollution lumineuse et permettent un meilleur contrôle de l’éclairage, puisqu’une commande sans fil rendra possible l’ajustement à distance du niveau d’intensité de chaque lampe, selon les commentaires des résidents.

La surveillance sera aussi facilitée, car des avis automatiques seront acheminés aux équipes en cas de pannes.