Le maire d'Ottawa, Jim Watson

Plaines LeBreton: Watson souhaite un projet avec une grande vision

Les plaines LeBreton ont besoin d’une vision à grande échelle, estime le maire d’Ottawa Jim Watson au lendemain de l’annonce du nouveau processus envisagé par la Commission de la capitale nationale (CCN).

La  Société d’État a proposé, jeudi, de développer le site de 56 acres en pièce détachée pendant plusieurs années. Elle est ouverte à y accueillir un « centre d’événements majeurs », sans se limiter à un aréna.

Le maire Watson croit que le réaménagement passe par une grande vision et ne cache pas qu’il aimerait qu’un aréna y soit construit.

À LIRE AUSSI: La CCN confirme le début d'un nouveau processus

« Au lieu de mettre tout le processus de côté, je pense que nous devrions faire une nouvelle tentative, faire une demande de proposition et permettre aux gens de présenter une vision plus grande plutôt que de développer des petites parcelles de terrain », a confié M. Watson au lendemain de l’annonce de la Société d’État.

Ce dernier a clairement fait savoir qu’il souhaite que la CCN ne découpe pas le terrain.

« Je ne voudrais pas qu’il y ait plein de projets de construction de condos. Il n’y a rien de mal avec le résidentiel, les condos et le logement abordable sur ce site, mais je pense que le dernier gros terrain disponible au centre-ville devrait être développé avec une vision plus large plutôt que de simplement tracer des lignes et dire ‘’nous allons faire un petit projet ici et un petit projet là-bas’’ », ajoute le maire. 

La CCN prévoit commencer le réaménagement sur une partie de terrain située à proximité de la future Bibliothèque centrale. Une idée bien accueillie par le maire, qui siège au conseil d’administration de la CCN sans avoir droit de vote.

Les Sénateurs à Gatineau ?

Jim Watson aurait aimé que les Sénateurs d’Ottawa déménagent de Kanata pour s’installer sur les plaines LeBreton, comme le prévoyait le projet du groupe RendezVous LeBreton. Toutefois, la CCN a mis fin au processus lorsque la médiation entre le propriétaire de l’équipe, Eugene Melnyk, et le président de Trinity Development, John Rudy, a achoppé.

Le maire est d’avis que l’équipe doit se rapprocher du centre-ville, mais tient à ce qu’elle demeure dans la capitale fédérale.

Ce dernier a réagi aux articles parus dans Le Droit en début de semaine au sujet de l’idée de Brigil de construire un aréna pour l’équipe sur la rive gatinoise. Un plan qui remonte à 2015.  

« Comme maire de la ville d’Ottawa, c’est ma priorité d’encourager une compagnie comme les Sénateurs de rester à Ottawa. Les Sénateurs sont importants pour notre économie et pour l’esprit de la ville », affirme M. Watson.

« C’est la raison pour laquelle je pense que c’est vraiment important d’adopter un plan plus grand avec un espace pour un aréna ou un autre grand édifice d’importance pour l’avenir du centre-ville », ajoute-t-il.