Les premiers appels de proposition pour des constructions sur les Plaines LeBreton devaient être diffusés au printemps.
Les premiers appels de proposition pour des constructions sur les Plaines LeBreton devaient être diffusés au printemps.

Plaines LeBreton: les premiers développements repoussés par la COVID-19

Le ralentissement du marché immobilier d’Ottawa causé par la COVID-19 remet aux calendes grecques le début de la construction pour les premiers édifices sur les plaines LeBreton.

Les premiers appels de proposition pour des constructions sur les Plaines LeBreton devaient être diffusés au printemps. La Commission de la capitale nationale (CCN) croyait pouvoir aller de l’avant avec le développement d’une parcelle de terrain qu’elle a baptisé le secteur de la Bibliothèque, en raison de sa proximité avec la future bibliothèque centrale d’Ottawa.

La directrice de Bâtir LeBreton, Katie Paris, explique que la COVID-19 est venue rapidement changer les plans de son équipe puisqu’elle a transformé de façon importante le marché immobilier dans la capitale fédérale.

«On ne recommande plus d’échéanciers pour le lancement des appels de propositions puisque nous attendons de voir des signes de stabilité et de constance du marché», a dit Mme Paris au conseil d’administration de la CCN, jeudi matin.

Le nombre de mises en chantier a diminué de façon notable au printemps en raison d’une évolution normale du marché immobilier, combiné à des inquiétudes sanitaires, soutient Katie Paris.


« [...] Nous attendons de voir des signes de stabilité et de constance du marché. »
Katie Paris

Cette dernière note également les résultats d’un sondage mené par le Groupe Altus qui démontre qu’une grande majorité de dirigeants de firme immobilière repoussaient, en avril dernier, leurs plans d’acquisition d’édifices à bureaux de plus de trois mois ou pour une durée indéterminée.

La directrice de Bâtir LeBreton indique qu’en attendant les premières constructions, la CCN ira quand même de l’avant avec le processus d’approbation par la Ville d’Ottawa de son plan directeur pour le développement des plaines LeBreton. L’étude du plan par le Comité de l’urbanisme et le Conseil municipal devrait se conclure cet automne.

Le conseil d’administration de la CCN approuvera ensuite la version finale du plan directeur, au courant de l’hiver prochain.