Le processus de médiation entre les partenaires du groupe RendezVous LeBreton concernant le mégaprojet de réaménagement des plaines LeBreton est prolongé.

Plaines LeBreton: la médiation va se poursuivre au-delà du weekend

Le processus de médiation entre les partenaires du groupe RendezVous LeBreton concernant le mégaprojet de réaménagement des plaines LeBreton est prolongé.

Le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a acquiescé lundi à la demande du médiateur Warren Winkler de reporter au 28 février 2019 la résiliation de son partenariat avec le consortium composé du propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, (Capital Sports Management Inc), Trinity Development Group et GBA Development and Project Management qui devait entrer en vigueur à la fin de cette semaine.

« La Commission de la capitale nationale réaffirme son engagement concernant le réaménagement des plaines LeBreton. Bien qu’elle ait préparé des prochaines étapes pour présentation à une réunion future du conseil d’administration, par respect pour le processus de médiation en cours (...), la CCN ne prendra aucune mesure et ne fera aucune autre déclaration sur ce sujet pour le moment », a indiqué l’agence fédérale dans un communiqué publié lundi soir.

Le 19 décembre dernier, la CCN avait annoncé qu’elle cassait son entente avec RendezVous LeBreton concernant le vaste projet immobilier, qui inclut un nouvel aréna pour les Sénateurs d’Ottawa, en raison de graves problèmes entre M. Melnyk et le groupe Trinity Development et de poursuites déposées l’un contre l’autre. Un délai de 30 jours avait été prévu pour la résiliation officielle de l’accord.