Permis de démolition: les sinistrés exemptés des frais à Ottawa

Les sinistrés d’Ottawa bénéficieront d’un allègement des frais liés aux permis de démolition et de construction. Les élus ont voté à l’unanimité une motion en ce sens mercredi matin.

Le maire Jim Watson a débuté la séance du conseil municipal en dressant un portrait de la situation, depuis le passage des tornades vendredi dernier. Quelque 30 maisons devront être démolies dans le secteur de Dunrobin et une vingtaine sont gravement endommagées. Du côté de Nepean et Ottawa Sud, 55 maisons ne sont pas assez sécuritaires pour y vivre. Une centaine de familles se retrouvent à la rue.

«C’est une situation crève-cœur», a souligné le maire Watson. 

La conseillère Diane Deans a demandé qu’on inclue le secteur de Greenboro dans les exemptions, une requête qui a été accueillie favorablement par ses collègues autour de la table.

La priorité sera accordée aux sinistrés qui font une demande de permis afin d’accélérer le processus, 

«C’est nécessaire de donner le service or pour les gens qui ont perdu leur maison. Ne soyons pas bureaucratiques, souligne le maire. Assurons-nous de couper une partie de la paperasse pour qu’on puisse répondre aux demandes là où il y a un besoin.»

Cas de fraude

La Ville a reçu des signalements de la part de citoyens après que des entreprises d’après sinistres se soient présentées frauduleusement dans les zones sinistrées. La municipalité recommande aux Ottaviens de discuter avec leur compagnie d’assurance pour connaître les travaux qui sont autorisés. Ceux qui sont témoins d’une situation frauduleuse sont invités à le signaler à la police.