Les températures ont beau avoir été glaciales au cours des derniers jours, la patinoire du canal Rideau n’est pas encore prête à accueillir les patineurs.

Patinoire du canal Rideau: patience, dit la CCN

Les températures ont beau avoir été glaciales au cours des derniers jours, la patinoire du canal Rideau n’est pas encore prête à accueillir les patineurs.

Malgré ce que certains pourraient croire, la couche de glace est encore trop mince sur le cours d’eau, affirme la Commission de la capitale nationale (CCN). Le niveau d’eau sous la glace du canal varie entre un mètre et 4,3 mètres de profondeur, dit-on, entre le centre-ville d’Ottawa et le lac Dow.

Disant travailler activement dans le but de lancer la 48e saison de patinage dans les plus brefs délais, la CCN prie le public de ne pas s’aventurer sur la glace, jugée dangereuse à l’heure actuelle. Elle précise aussi que la présence de travailleurs sur la patinoire ne doit pas être interprétée comme un signe de la solidité de la glace.

« On veut ouvrir la patinoire le plus vite possible, mais la surface n’a pas gelé aussi rapidement qu’on aurait cru. Croisons-nous les doigts pour que ce soit le plus tôt possible. Avec les prévisions météo des prochains jours, espérons qu’on puisse l’ouvrir plus tôt que l’an dernier (14 janvier) », de dire le porte-parole de la CCN, Jean Wolff.

Ce dernier précise qu’avant la vague de froid qui a sévi durant le temps des Fêtes, un redoux a été observé, ce qui a compliqué la tâche. Ce n’est que le 21 décembre que l’eau a commencé à geler et les équipes d’ouvriers n’ont pu amorcer le travail sur la surface glacée qu’une semaine plus tard.

« Aujourd’hui (mercredi), on a un autre problème, c’est la neige qui est tombée. Elle agit comme une couverture thermique, alors il faut la retirer. [...] Il y a deux constantes chaque année: l’imprévisibilité de l’hiver et l’impatience collective des gens en vue de l’ouverture de la patinoire, quelle que soit la température. C’est normal, c’est une icône dans la région », affirme-t-il.

La CCN rappelle que règle générale, la saison de patinage s’amorce vers la mi-janvier. L’ouverture la plus hâtive a eu lieu le 18 décembre (1972), tandis que la plus tardive a lieu le 2 février (2002).

Il est possible de vérifier l’état de la glace en consultant le site web www.ccn-ncc.gc.ca/patinoire, où l’information est actualisée deux fois par jour.