Le conseiller municipal Mathieu Fleury. 

Partielle dans Ottawa-Vanier: Fleury déçu de l'opposition des candidats au sixième pont

Le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, se dit déçu des positions prises par les candidats à l’élection partielle provinciale dans Ottawa-Vanier au sujet du transport interprovincial, incluant celle de la libérale Lucille Collard qu’il a appuyée pour l’investiture du Parti libéral de l’Ontario (PLO).

«C’est quoi vos options? Qu’est-ce que vous présentez? Si moi, ce que je présente comme tunnel ou pont, vous n’y croyez pas, c’est correct. Au moins, proposez une solution parce que là, je n’entends pas de solution d’aucun candidat pour enlever les camions au centre-ville, dans le cœur de leur communauté s’ils sont élus», affirme M. Fleury.

À LIRE AUSSI: Investiture libérale dans Ottawa-Vanier: Fleury appuie Lucille Collard

Depuis plusieurs années, l’élu municipal milite pour qu’une infrastructure de transport soit construite pour détourner la circulation lourde du centre-ville d’Ottawa, notamment sur l’avenue King Edward à la sortie du pont Macdonald-Cartier.

Une étude de faisabilité a été financée au cours des dernières pour le projet de tunnel entre l’autoroute 417 et le pont Macdonald-Cartier. Il s’agit de l’option privilégiée par la Ville d’Ottawa pour résoudre l’enjeu de la circulation lourde au centre-ville.


« Au moins, proposez une solution parce que là, je n’entends pas de solution d’aucun candidat pour enlever les camions au centre-ville, dans le cœur de leur communauté s’ils sont élus. »
Mathieu Fleury

La municipalité et la province avaient mis des fonds de côté pour l’étape suivante, soit l’analyse d’impact environnemental. Le fédéral s’est toutefois retiré puisqu’il priorise la construction d’un sixième pont entre Ottawa et Gatineau, cette fois plus à l’est des deux municipalités.

Lundi soir dans le cadre d’un débat, la candidate libérale dans Ottawa-Vanier, Lucille Collard, a affirmé «que la seule manière qu’elle pourrait considérer un nouveau pont est s’il est là pour le transport public». Le candidat du Parti vert de l’Ontario, Ben Koczwarski, a quant à lui indiqué que le projet de pont devait faire l’objet d’une consultation plus vaste.

Mathieu Fleury rappelle que le projet de pont serait de juridiction fédérale, mais qu’un tunnel relèverait du provincial, pallier de gouvernement auxquels aspirent siéger les candidats à l’élection partielle.

«Le ministère des Transports de l’Ontario a le mandat de connecter les autoroutes à des traverses interprovinciales et ça n’a pas été réalisé à Ottawa, insiste M. Fleury. Pourquoi est-ce que les candidats ne se prononcent pas sur ce dossier-là, au lieu de spéculer sur un pont quand, si le fédéral veut le faire, il va le faire?»