La 50e saison de patinage sur le canal Rideau, à Ottawa, pourra être entamée dès que dame Nature collaborera davantage.

Ouverture à la mi-janvier pour la patinoire du canal Rideau?

La 50e saison de patinage sur le canal Rideau, à Ottawa, pourra être entamée dès que dame Nature collaborera davantage.

C’est que les montagnes russes observées avec les températures des dernières semaines — les poussées de douceur jumelées au temps plus froid — donnent du fil à retordre à la Commission de la capitale nationale (CCN) dans ses préparatifs pour l’ouverture de la patinoire de 7,8 kilomètres.

Par exemple, dans les prochains jours, le mercure avoisinera le point de congélation dans la capitale mardi, avant de chuter considérablement jeudi puis de remonter au-dessus des normales vendredi avec un mélange pluie et de neige.

La glace n’a toujours pas atteint le seuil d’épaisseur requis (30 centimètres) pour être jugée sécuritaire.

« Nos opérations se poursuivent, on a commencé à arroser la glace avant Noël. Hier [dimanche], il y a eu des travaux durant la journée et ça s’est bien déroulé. Dès qu’on peut avoir des températures qui avoisinent les -10 degrés Celsius, on arrose. On travaille pour obtenir l’épaisseur nécessaire, mais on ne s’avance pas sur des chiffres, car le canal ne gèle pas de façon égale », explique le porte-parole de la CCN, Cédric Pelletier.

Le public est invité à ne pas s’aventurer sur la glace même s’il aperçoit des travailleurs sur celle-ci. Ces derniers sont des professionnels et possèdent l’équipement nécessaire en cas d’incident, précise-t-on.

La CCN rappelle que ce n’est pas anormal et que la patinoire n’ouvre généralement pas avant le début ou la mi-janvier. L’an dernier, la saison de patinage avait été lancée le 30 décembre et s’était étirée jusqu’au 10 mars. « Nous ne sommes pas en retard. Pour la date, nous n’avons pas de boule de cristal, mais notre but est de le faire le plus rapidement possible », ajoute-t-il.

L’ouverture la plus tardive de la patinoire a eu lieu un 2 février lors de la saison 2001-2002. Au cours de la dernière décennie, les patineurs ont pu commencer à y patiner en décembre qu’à deux reprises, chose qui était survenue à 23 occasions au cours des 40 années précédentes. Daniel LeBlanc, Le Droit